Désinformations.com

Consommation de cannabis chez les jeunes : le gouvernement souhaite "aller plus loin"

correspondance du Pays Cathare
publié le 15-04-2004

Contre toute attente, le gouvernement a salué la publication du volet français de l'enquête ESPAD (European School Survey Project on Alcohol and other Drugs) selon laquelle le nombre d'adolescents ayant goûté du cannabis a doublé en dix ans et pour les jeunes à partir de 16 ans, le taux de consommation régulière est au même niveau que celui de l'alcool. Pour Gérard Dubonchoix, président de la commission interministérielle de promotion de la drogue et des toxicomanies, "ce résultat est encourageant mais il faut aller plus loin".

Gérard Dubonchoix nous explique que "les effets bénéfiques de la consommation de drogues et notamment de cannabis ne doivent pas être évalués sur le court terme mais plutôt sur le moyen terme voire le long terme". En effet, de nombreuses études ont démontré l'effet démotivant du THC (Delta 9 TétraHydroCannabinol, le principe actif du cannabis) particulièrement efficace pour engendrer l'échec scolaire. Ainsi, si l'augmentation de la consommation du cannabis se confirme dans les années à venir, de nombreux jeunes vont sortir prématurément du système scolaire. Le coût d'un jeune "hors système scolaire" étant dix fois moindre que celui d'un jeune maintenu (même contre son gré) dans le système éducatif, les économies budgétaires réalisées vont pouvoir financer la décentralisation et les aides financières aux entreprises friandes de jeunes sous qualifiés indemnisés de leurs frais de déplacement grâce au RMA. "La boucle est bouclée" se réjouit Nicolas Sarkozy, Ministre de Tout.

François Fillon, le nouveau ministre de l'Education au Rabais, entend bien impulser un nouvel élan vers l'échec scolaire et la liquidation de l'Education Nationale. Pour cela, il compte accélérer l'installation dans les établissements de caméras vidéo amorcée par son prédécesseur car les caméras, même les plus perfectionnées, "ne savent pas distinguer la fumée de cannabis de celle du tabac, contrairement aux surveillants". Le climat d'impunité résultant de ces mesures devrait permettre d'augmenter significativement la consommation de cannabis pendant la journée, au plus près des cours, pendant la période d'activité maximale du THC.

Par ailleurs, des cours d'initiation à l'addiction cannabique seront proposés aux élèves en cours de VSP (Vie Sociale et Professionnelle) en Lycées Professionnels et en cours de SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) en Collèges et Lycées.

Jean Pierre Raffarin III s'est déclaré "confiant dans l'action de son gouvernement vers une reconnaissance sociétale du cannabis comme un véritable produit agricole au même titre que le vin". L'INAO (Institut National des Appellations d'Origine) est prête à la création d'un AOC pour le cannabis dans le bordelais afin de faire face à la grave crise que traverse la filière vinicole.

 

Correspondant dans le Pays Cathare

lire tous ses billets

 

précédent : 05-04-2004

Les Assedic ne seront plus versées en cas de licenciement pour faute : la première réforme choc de Nicolas Sarkozy

suivant : 16-04-2004

Les indemnités de chômage ne seront plus versées à partir du 1er mai 2004

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales