@desinfopointcom
credit33.fr

Les colocataires de M6 doivent résoudre un conflit de droit de passage

du Rédacteur Suprême
publié le 25-04-2004

Drame à Aubervilliers : l'émission phare de la chaîne de Neuilly connaît un problème sans précédent dans l'histoire de la télé-réalité. Grâce à une source bien désinformée proche de la production, nous avons pu établir que la poursuite de l'aventure est compromise à cause de la non conformité du double loft au code de l'urbanisme.

Il n'a pas échappé à nos fidèles lecteurs, rompus aux droits de passage, que la configuration des lieux présente une anomalie dont Désinformations.com a contribué à révéler la dimension sociétale tragique qui pourrit la vie de tant de nos concitoyens. Les deux lofts devraient être séparés par un passage d'au moins 1,50 mètre de large. Or, c'est un mûr de briques qui sépare les deux jardins.

C'est un riverain, Raoul Durillon, qui nous a alerté. Propriétaire d'une parcelle enclavée dans la zone industrielle voisine des lieux d'ébats des colocataires de M6, il nous a prouvé disposer d'un acte notarié daté de 1896 et imparable : la production a malencontreusement accolé ses deux lofts sans respecter la servitude de passage à laquelle il a droit pour atteindre ses parcelles.

Depuis la révélation de cette grave anomalie portant atteinte aux droits d'un paisible citoyen dans une banlieue déjà réputée difficile, les langues se délient. Au conseil municipal d'Aubervilliers, certains s'émeuvent aussi de cette double construction : "il n'y a pas que le droit de passage qui pose problème", nous a affirmé un proche bien désinformé de la mairie, "ce double loft ne respecte pas non plus le POS en dépassant largement son coefficient d'occupation". L'extension du loft construit pour l'émission vedette de M6 en 2001 a été faite sans respecter son permis de construire, ce qui ne lui a pas permis d'obtenir son certificat de conformité.

Nous avons consulté Maître Amoral et Maître Francky, nos experts internationalement reconnus pour leur connaissance encyclopédique des conflits liés aux droits de passage et autres problématiques urbaines. Pour eux, il n'y a pas de doute possible, "l'avenir des colocataires est définitivement obéré par ces révélations".

Au siège de M6, le directeur des affaires juridiques se veut rassurant : "la production étudie déjà des solutions de secours", nous a-t-il déclaré, avant de nous affirmer que "en cas d'impasse juridique, les colocataires iront vivre dans un bidon-ville et deviendront ainsi les premiers SDF de la télé-réalité".

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 22-04-2004

"Amour, Gloire et Beauté" gagne ses lettres de noblesse

suivant : 01-05-2004

Nicolas Sarkozy dément être un métrosexuel

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales