@desinfopointcom

La vidéo érotique de Cameron Diaz authentifiée par la CIA

du Rédacteur Suprême
publié le 09-07-2004

Alors que l'affaire de la vidéo où Cameron Diaz apparaît quasi nue fait à nouveau la une des journaux suite à sa diffusion sur un site russe, un message interne ultra-secret de la centrale de renseignements américaine intercepté par notre réseau infiltré de désinformateurs révèle que ses scènes ont été tournées en Irak, quelques mois après la première guerre du Golfe. La torture aurait donc été pratiquée par les Américains dès cette époque.

Le lien entre le film et les récentes tortures en Irak ne pouvait échapper aux agents de la CIA, rompus aux techniques de croisement et de recoupement des informations les plus insignifiantes. On y voit en effet Cameron Diaz, en tenue sado-maso, seins nus, tenir en laisse un homme "de type arabe" qu'elle humilie en compagnie d'une brune mystérieuse, prénommée Natacha.

Selon l'agent Jimmy Goodchoice, responsable du bureau des enquêtes People, basé à Raleigh en Caroline du Nord, les "similitudes" entre certains plans du film tourné par le photographe John Rutter en 1992 et les enregistrements récents de scènes de tortures de prisonniers irakiens sont "évidentes". On peut même, précise-t-il, "reconnaître les murs de la prison d'Abou Ghraib".

Selon nos sources bien désinformées, la mystérieuse Natacha serait une soldate américaine qui était intervenue sur le théâtre de l'opération Tempête du Désert. Elle est devenue depuis sergent instructeur de l'armée US et aurait été aperçue en Afghanistan dès janvier 2002, puis à Guantanamo et dernièrement à Bagdad. Notre agent infiltré nous indique aussi qu'on peut "la reconnaître" sur une photo souvenir du dernier Thanksgiving à Falloudja.

Nous avons appelé la Maison Blanche où un silence gêné a accueilli nos questions : depuis qu'il a à moitié avoué il y a quinze jours que les méthodes d'interrogatoire en Irak et à Guantanamo sont peu orthodoxes, G.W.Bush aurait "atteint son quota d'honnêteté pour l'année", nous a indiqué un de ses conseillers exigeant l'anonymat. Il y a donc peu de chances que la lumière soit faite sur d'éventuelles exactions des troupes alliées de la Guerre du Golfe de George Bush Senior.

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 07-07-2004

Alain Juppé vend ses bottes chez Drouot

suivant : 11-07-2004

Le credit scoring au secours de la détention provisoire

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales