@desinfopointcom

Jean-Pierre Raffarin déclare la guerre à l'intelligence

correspondance de Guernesey
publi le 13-01-2005

Tandis que la polémique enfle autour de la carte de voeux du premier ministre, mal perçue par les français du bas pris de haut et supposés incapables de s'élever aux hauteurs auxquelles évolue Sa Sérénissime Splendeur d'Occident, les consignes ont été passés à ses proches collaborateurs afin de mener une chasse impitoyable à toute forme d'intelligence, "surtout dans la France d'en bas, qui n'en a pas besoin".

S'appuyant sur les évaluations d'experts indépendants de l'UMP, SSSO constate que le coût marginal de l'intelligence est trop élevé pour en permettre l'usage à la France d'en bas : "ce serait du gâchis, car ses détenteurs ne sauraient pas quoi en faire". La consigne a donc été aux administrations et entreprises publiques de s'assurer que l'intelligence ne se diffuse pas vers le bas, afin de montrer l'exemple au reste du pays. Pour Julie Moineau, responsable cost-cutting, "c'est bon de se sentir soutenu dans notre effort quotidien de diffusion de la culture du mépris".

A terme, cette stratégie innovante de paupérisation intellectuelle devrait conduire à une réduction du coût du travail de nature à restaurer la compétitivité des salariés. "Quand les Français seront redevenus suffisamment idiots, ça finira par se répercuter sur leur exigences salariales et ils retrouveront aisément du travail dans les manufactures de rayonne du Nord et dans les mines de fer de Lorraine" selon un aparté de Sa Haute Sphère Céphalique, que ses intimes surnomment affectueusement "la Seine de la Pensée".

Pour Pascal Deshaies, président du SUCE (Syndicat Unifié des Cireurs de pompes Européens), "le choix du gouvernement représente la bonne stratégie pour enrayer le phénomène de mondialisation et permettre à la France de retrouver sa place parmi le concert économique des Nations".

La relance des grands travaux complète cette stratégie de réindustrialisation de la France voulue par Sa Grandeur Munificiente El Royal Presidente et témoigne, selon le président du SUCE, que "Le Président s'occupe du bonheur de chaque français".

 

Correspondant à Guernesey

lire tous ses billets

 

prcdent : 13-01-2005

Polémique autour du prochain film d'Oliver Hirschbiegel consacré à Jean-Marie Le Pen

suivant : 24-01-2005

François Bayrou alarmé par la démesure de l'UDF

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales