Désinformations.com

Un car de coucous bloqué à la frontière roumaine

correspondance de Guernesey
publié le 14-10-2005

Victimes des mesures prophylactiques visant à retarder la diffusion du virus H5N1, un car de coucous est bloqué à la frontière roumaine, avec l'espoir d'entrer sur le territoire de l'Union par la Hongrie. Originaires du Kalashnistan, les coucous ont fait savoir par leur porte-parole qu'ils exigeaient du gouvernement hongrois la délivrance d'un visa de tourisme afin de visiter librement les installations européennes.

La commission a opposé une fin de non recevoir à cette requête et cherche désormais une solution pour permettre aux volatiles de se diriger vers une autre destination de rêve pour passer l'hiver. "La situation doit se débloquer rapidement, faute de quoi elle pourrait devenir critique sur le plan sanitaire", a déclaré Helmut GutenWahl, chargé de mission auprès de la commission européenne.

Bloqués depuis trois jours, les volatiles attendent dans des conditions d'hygiène difficiles, et "si rien n'est fait, on peut craindre le développement d'épidémies dont les coucous seraient les premières victimes".

Le président du PPeP (Programme de Protection des espèces Pistonnées), René Leureux, est venu sur place apporter son soutien aux volatiles et a créé un Comité de Soutien aux Volatiles en Danger afin de "lutter contre les effets collatéraux de la grippe aviaire sur les populations cuculiformes". Il a exhorté, à cette occasion, le gouvernement français à revenir sur l'interdiction de la chasse aux coucous et à autoriser le survol du territoire "au moins aux mâles les plus vigoureux afin de leur permettre une reconnaissance du terrain"<.u>. François Hollande a déclaré être opposé aux retour des avions-renifleurs dans l'espace aérien français.

 

Correspondant à Guernesey

lire tous ses billets

 

précédent : 11-10-2005

Nicolas Sarkozy propose l'application de la Charia pour les récidivistes

suivant : 14-10-2005

Pif Gadget : Brigitte Bardot exige la libération immédiate des pois sauteurs

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales