Désinformations.com

Le Beaujolais nouveau 2006 menacé par l'essai nucléaire nord-coréen

du Rédacteur Suprême
publié le 15-10-2006

A l'approche de la date de sortie du Beaujolais nouveau 2006, l'inquiétude des producteurs et distributeurs du vin primeur le plus populaire du monde est à son comble. L'essai nucléaire réalisé hier par la Corée du Nord menace non seulement la paix mondiale mais aussi une filière de haute technologie inaugurée en 2003 grâce au premier réacteur nucléaire à Beaujolais Pressurisé (BPR).

Nos lecteurs se souviennent que la création de cette nouvelle filière avait redonné l'espoir à toute la profession viticole, menacée par la baisse de la consommation de vin en particulier par les Français. Le Beaujolais Pressurisé représente aussi un enjeu formidable pour consolider l'indépendance énergétique de l'Hexagone.

Après la région du Beaujolais, d'autres terroirs ont mis à l'étude des projets similaires, non encore aboutis, les propriétés chimiques du Beaujolais nouveau n'étant pas à ce jour égalées par d'autres vins. La région de Bordeaux est la plus avancée avec la possible reconversion de la centrale du Blayais à l'énergie "côte de Bourg et côte de Blaye Pressurisés" (BBR).

L'Europe a aussi soutenu depuis fin 2003 des projets de développements de réacteurs dans d'autres productions viticoles, telle que celles de la vallée du Douro au Portugal et de la région de Rioja en Espagne.

L'entrée en force de la Corée du Nord dans le club très fermé des puissances nucléaires mondiales fragilise ces projets et risque de mener rapidement à un déséquilibre important de la demande des marchés pour le Beaujolais, confrontés à l'arrivée massive d'énergie bon marché d'origine asiatique.

En marge de la réunion du Conseil de Sécurité de l'ONU où l'on débattait de la résolution 1718 sanctionnant le régime de l'autocrate nord-coréen, les diplomates présents ne cachaient pas leur inquiétude face à la montée en puissance de l'insécurité économique planétaire.

"La situation est très compliquée", résume Philippe Douste-Blazy, Ministre de l'intelligence étrangère, qui confirme qu'il participera à la fête du Beaujolais nouveau dans sa ville de Toulouse.

On s'attend d'ailleurs à ce que les leaders politiques français participent activement aux soirées de dégustation du Beaujolais nouveau traditionnellement organisées à travers le pays.

"La défense du Beaujolais Nouveau 2006 sera l'un des enjeux majeurs de la campagne présidentielle", analyse Patrice-Alain Dubonchoix, notre nouvel analyste politique qui accompagnera nos lecteurs pendant la campagne présidentielle de 2007.

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 09-10-2006

Distribution d'un test de QI gratuit pour les Bordelais

suivant : 18-10-2006

Présidentielles : Ségolène Royal aurait dû danser sur la table

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales