@desinfopointcom
credit33.fr

Le salon de l'érotisme de Bordeaux marquera le grand retour d'Alain Juppé sur la scène locale

du Rédacteur Suprême
publié le 06-11-2006

C'est à l'occasion de la très prochaine inauguration du salon de l'érotisme que le maire réélu de la capitale girondine retrouvera un contact fort avec ses concitoyens. Trois ans après les regrettables incidents qui avaient émaillé le salon bordelais, c'est dans un climat apaisé et consensuel que s'ouvre cette semaine la traditionnelle manifestation érotique.

Bordeaux
CC Wikimedia

Nos lecteurs se souviennent des tensions qui avaient marqué l'UMP en 2003 lors du salon de l'érotisme de Bordeaux, en pleine querelle autour du PSG ("Projet Sexe Gouvernemental"), animé par les actrices X Ovidie puis Estelle Desanges. Celui qui était président du parti unique s'affichait clairement en concurrent du chef du gouvernement de l'époque, un certain Jean-Pierre Raffarin.

Après une condamnation tragique, dont on se rappelle trop qu'elle fut prononcée avant toute pause d'écarteur anal puis une année d'exil au Québec, c'est un Alain Juppé plus zen que jamais qui aborde donc le rendez-vous incontournable de la vie politique bordelaise.

"C'est l'événement le plus important de novembre avant le beaujolais nouveau", commente sobrement l'homologue en psychorigidité de notre rédacteur suprême. "C'est aussi une école de l'humilité qui s'inscrit parfaitement dans le prolongement de mon année de prise de hauteur dans la Belle Province", nous confie aussi l'admirateur des grandes performances pornographiques contemporaines et qui se dit "impatient" de rencontrer Rocco Siffredi, invité d'honneur du salon de l'érotisme 2006 à Bordeaux.

Impossible néanmoins d'en savoir plus sur la vie érotique de l'ancien meilleur d'entre les membres de l'ex RPR, qui refuse en particulier de nous en dire plus sur la "dimension gonzo de la tentation de Venise".

C'est toute une agglomération qui se retrouvera donc cette semaine au salon de l'érotisme, autour de son leader charismatique. Des scènes de liesse populaire sont prévues. Des renforts de la Croix Rouge seront dépêchés sur place pour secourir les jeunes femmes qui ne manqueront pas de tomber en pamoison. De nombreux comités d'entreprises se sont affairés pour dénicher des entrées à tarif réduit à leurs adhérents.

On apprend aussi de sources bien désinformées que des Aquitains méritants se verront offrir des invitations gratuites, tels les gendarmes de Saint Jean d'Illac qui pourront se remettre de leurs émotions médiatiques vécues le week-end dernier lors de la garde à vue de José Bové lors d'une journée au salon de l'érotisme en compagnie d'Alain Juppé.

"Le salon sera un test", analyse Patrice-Alain du Hamel-Bonchoix, notre consultant en vie politique française à l'horizon 2007, "si Monsieur Juppé réussit son retour à Bordeaux, plus rien ni personne ne pourra s'opposer à sa marche vers un retour sur la scène nationale".

#salon de l'érotisme | #Bordeaux | #Alain Juppé | #PSG | #sexe

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 06-11-2006

José Bové milite pour les ADM

suivant : 13-11-2006

Zidane et Nâdiya, les prélèvements ADN qui accusent

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales