@desinfopointcom
credit33.fr

Les archives par date

 

Cinnamon (détail)

29-06-2014
interview

Cinnamon, la Fraise, l'unique

Cinnamon, blogueuse et artiste, se livre à l'exercice de l'interview avec simplicité et efficacité. Un texte court, donc, qui atteint son seul but : provoquer la précipitation du lecteur et de la lectrice bien désinformés vers les "Chroniques ordinaires d'une vie loin d'être ordinaire", où il y a tant à lire et tant de plaisir à partager que la crainte est grande que vous ne lisiez pas, lecteur, lectrice, l'interview jusqu'à la fin, puisque vous serez précipitamment partis lire les écrits magiques de "la Fraise Cinnamon". Et plus grande encore est la crainte que vous ne vouliez jamais revenir de ce voyage. Et on vous comprendra. Au revoir.

> lire la suite
Sailor Pluton, justicière privée de ses pouvoirs par décision de l'Union Astronomique Internationale

29-06-2014

Face au vieillissement de la population, le gouvernement japonais relève l'âge maximal des Magical Girls

Les chiffres du dernier recensement confirment la tendance : la courbe du taux de natalité du Japon ne s'inverse pas, au point d'avoir une population en baisse. Surtout, la part des jeunes dans la population ne cesse de diminuer. Face à ce déclin que rien ne semble pouvoir enrayer dans les prochaines décennies, le gouvernement ne peut que prendre acte et s'adapter. Une nouvelle loi va donc rehausser l'âge maximal des filles pouvant être recrutées comme Magical Girls. Les Chibi Magical Girls, dont l'image repose sur l'innocence, pourront avoir jusqu'à 12 ans lors de l'acquisition de leurs pouvoirs, et jusqu'à 15 ans pour le combat final de la série. Les Magical Girls Warriors, plus matures, pourront commencer leur carrière jusqu'à 16 ans et la finir jusqu'à 20 ans. Enfin les Sexy Magical Girls, qui assument leur part de femme adulte par leur apparence, pourront être recrutées jusqu'à 21 ans et se battre jusqu'à 25 ans.

> lire la suite
Pour que ces terrifiantes scènes d'amour ne se reproduisent plus
CC Flickr - MKFautoyère

28-06-2014

Après la marche des fiertés, le gouvernement pourrait interdire l'homosexualité

C'est une drôle de nouvelle qu'ont reçue aujourd'hui les participants à la marche des fiertés. En effet, dépêché sur place, le futur défenseur des droits, Jacques Toubon, est venu annoncer à la foule nombreuse que le président de la République et le gouvernement travaillaient actuellement sur un projet de loi visant à rendre illégale l'homosexualité. "Dans le droit fil de ce qu'a déjà fait Benoît Hamon en abandonnant les ABCD de l'égalité, c'est afin d'apaiser le débat que le président a décidé d'interdire ce type de sexualité qui pouvait en effet créer des troubles importants à l'ordre public comme nous avons eu l'occasion de le voir lors des manifestations contre le mariage homosexuel", a expliqué Jacques Toubon en prenant toutefois soin de rassurer les gays, lesbiennes et trans réunis : "Ne vous inquiétez cependant pas, ce projet de loi sera mesuré et mûrement réfléchi car l'exécutif se refuse à céder à une quelconque pression de lobbies comme celui de la Manif pour Tous".

> lire la suite
Rue d'Ulm, où se trouve la prestigieuse ENS (Ecole Nationale du Sexe)

25-06-2014

Le concours de l'ENS (Ecole Nationale du Sexe) touché par une erreur sur la liste des admissibles à l'oral

Après la série de problèmes qui a marqué les épreuves du bac 2014 (sujets de maths trop compliqués, fuite des sujets de philo ou encore Victor Hugo, auteur inconnu des élèves, au bac de français), un nouveau et grave dysfonctionnement jette l'opprobre sur les services du ministère du redressement de l'éducation. L'ENS (Ecole Nationale du Sexe) annonce en effet ce matin qu'une "regrettable erreur" a conduit à établir une liste erronée des candidats admissibles aux épreuves orales à l'issue des écrits. Non seulement des jeunes étudiants en études supérieurs de sexe ont été déclarés admissibles par erreur, mais certains autres ont au contraire appris ce matin que leur échec à l'écrit était en fait une réussite.

> lire la suite
Le théâtre côté coeur

24-06-2014
interview

Au théâtre avec Christine, côté coeur

Nous poursuivons aujourd'hui l'exploration de la blogosphère culturelle avec Christine, blogueuse théâtre. Christine aime le théâtre et nous fait aimer le théâtre, en partageant le "côté coeur" à travers son blog. C'est de cette oeuvre de salubrité publique dont il est question dans son interview fleuve, pour notre plus grand plaisir de la vie, car le théâtre c'est la vie. Et nous ne remercierons jamais assez @Lactimelle pour avoir convaincu Christine de s'adonner au jeu de l'interview bien désinformée. Merci, les filles !

> lire la suite
Victor Hugo, mis en examen

21-06-2014

Victor Hugo mis en examen suite au bac de français

Les joyeux bacheliers de l'année 2014 ont cette année, pour les scientifiques et les économistes, eu à réfléchir au thème du sentiment amoureux, odieux scandale pour des jeunes de 17 ans à qui l'on a appris que la richesse de l'altérité sexuelle ne pouvait s'appréhender que par Youporn et FousToiAPoil.com. Mais la cruauté déjà élevée des questions posées ne serait rien sans le choix des textes servant de base au propos. Car nos charmantes têtes blondes à coiffures rebelles devaient disserter à partir de poèmes de Claude Roy, de Louis Aragon, et, subversion suprême, de Victor Hugo. S'il n'y a rien que de très normal dans "Il y a encore les arbres en choeur qui chantent en vert majeur mais déjà les doigts de cuivre de l'automne les rouillent ici et là" ou de scandaleusement minimaliste dans "les amours aux amours ressemblent", en revanche, Victor, lui, a dépassé les bornes en parlant d'un brin d'herbe et d'une tombe.

> lire la suite
La fête de la musique, quelques minutes avant le premier tir sans sommation
CC Flickr - alter1fo

20-06-2014

Fête de la musique : les auteurs de fausses notes seront abattus sans sommation

Depuis la création de la fête de la musique le 21 juin 1982 par Jack Lang, ministre de la culture du gouvernement déjà irresponsable de Pierre Mauroy, l'événement festif a acquis une notoriété mondiale. Cependant la fête a gagné en popularité ce qu'elle a perdu en qualité. De nombreux mélomanes restent à présent reclus, apeurés par les innombrables canards et les sonos hurlantes des "musiciens" amateurs. Manuel Valls, premier Premier Ministre enfin responsable dans un gouvernement irresponsable, ne pouvait pas laisser les choses se dégrader de la sorte. "C'est l'honneur de la Musique Française qui est bafoué par des milliers d'apprentis musiciens", s'enflamme le Premier Ministre au micro de notre stagiaire permanente.

> lire la suite
ça part en livre

18-06-2014
interview

So et Yeb, l'interview live

Cultiver et entretenir une ligne de temps ("time-line" en VO) de qualité n'est guère aisé en ces temps de croissance exponentielle de l'offre de twittos et autres gens qui hantent les réseaux deux point zéro. Presque aussi compliqué que de développer une stratégie d'organisation de ses favoris, une activité que nous avons hélas perdue de vue depuis que lesdits réseaux ont entrepris de suppléer à cette noble tâche de taxinomie de nos URL. Heureusement, il existe des solutions simples et efficaces pour privilégier la qualité : outre Désinformations.com en page d'accueil, l'internaute de bon goût visitera chaque jour "ça part en livre" et ajoutera aux places d'honneur de sa ligne de temps les admirables @sossofresh et @yacinedada qui nous offrent une interview rafraîchissante et drolatique, car ils sont drôles, en plus.

> lire la suite
L'ouvrage de référence à lire d'urgence pour ne plus se tromper

18-06-2014

Plus de la moitié des militants UMP regrettent leur tatouage de Jean-François Copé

Mélanie Chaise de Nogaray confie tout de go à nos reporters biens désinformés : "Je regrette amèrement de m'être fait tatouer le portrait de Jean-François Copé après son élection à la tête de l'UMP. Je veux me le faire enlever mais la longueur de l'opération (plus de 20 séances) m'effraie." Mélanie tient cependant à garder ses tatouages plus anciens de Nicolas Sarkozy et de Selena Gomez. Mélanie ajoute : "Je le regrette d'autant plus Copé qu'il est gravé sur mon sein droit, et avec la saison des décolletés, dès que je vais dans une soirée, on me branche sur l'affaire Bygmalion". Mélanie n'est pas la seule sympathisante à regretter un tatouage.

> lire la suite
Bruno Le Roux, une volonté de fer sous un air patelin
CC Flickr - Parti socialiste

17-06-2014

Bruno Le Roux, nouvelle icône de l'extrême-gauche

"Trop libéral", "Pas assez à gauche", "Trop mou"... Les électeurs de gauche ont souvent été durs avec le président de la République, le gouvernement et le Parti Socialiste depuis 2012. Un désamour qui a attristé le parti au pouvoir et en particulier ses membres les plus à gauche comme Manuel Valls, Michel Sapin ou le futur défenseur des droits, Jacques Toubon. Preuve cependant d'un véritable sursaut d'orgueil et d'une écoute attentive des critiques des Français, le Parti Socialiste a décidé de réaffirmer son engagement résolument à gauche par la voix de Bruno Le Roux, président du groupe PS à l'Assemblée nationale.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales