@desinfopointcom
credit33.fr

Visitons la Shayalandie

du Rédacteur Suprême
publié le 18-05-2015

Shaya Oh hante tous les internets connus depuis plusieurs années et est l'auteure du blog «En Shayalandie» qui développe un formidable art de vivre. Elle ne pouvait donc être absente plus longtemps de notre rubrique culte des interviews de Maître Roger. Conscient de ses immenses responsabilités sociétales face aux attentes légitimes du public francophone deux point zéro, notre rédacteur suprême n'a pas tardé à prendre son clavier pour proposer à Shaya de répondre à ses questions inspirées et toujours pertinentes. Une interview à déguster sans attendre ni modération, aussi pure que l'air de la montagne.

Shaya_Oh

Shaya Oh (@Shaya_Oh)

son blog : En Shayalandie

Shaya, peux-tu te présenter à nos lecteurs en une montagne, une vallée et un lac ? (en justifiant tes trois choix en au moins trois lignes chaque choix)

Si j'étais une montagne, je serais... la Tournette. Parce que je petit-déjeune tous les matins avec elle, parce qu'elle veille sur le lac d'Annecy qu'elle surplombe et que son humeur est une bonne indication météo, parce qu'à chaque fois que je suis partie, quand je la retrouve à mon retour, je sais que je suis enfin de retour chez moi.

Si j'étais une vallée, je serais... la vallée de l'Eau Rousse. Et là tout le monde se dit "la quoi ?" Mais presque tout le monde connait en fait, c'est la vallée qui permet d'accéder à Valmorel et au col de la Madeleine depuis la vallée de la Tarentaise. Parce que mon arrière-grand-père est né et a grandi là-bas, parce qu'elle est belle, tortueuse et délicate. Parce que j'adore son nom.

Si j'étais un lac, je serais... le lac d'Annecy évidemment. Et je crois qu'il n'y a pas besoin de préciser pourquoi ;-)

D'où vient ton pseudo, et plus particulièrement ce «oh» qui sonne comme une interjection dans l'immensité de l'internet ?

Mon pseudo est tiré de ma saga littéraire préférée "La Romance de Ténébreuse" de Marion Zimmer Bradley. Mais malheureusement quand je suis arrivée sur Twitter en juillet 2009 "Shaya" tout court était déjà pris (par un iranien qui n'a jamais twitté et pour le coup j'en veux beaucoup à Twitter de ne jamais avoir rendu libre les pseudos inutilisés) du coup j'ai opté pour "PetiteShaya". Mais rapidement ce "petite" que j'avais accolé à mon pseudo m'a dérangé, trop... enfantin, infantilisant, faible femme et compagnie... Bref j'ai cherché autre chose, quelque chose de neutre. Et une de mes followeuses a proposé Shaya_oh, j'ai aimé !

Ton blog, «en Shayalandie», existe depuis juin 2011, et précédemment tu écrivais dans «les tailleuses de costards» depuis août 2007, qui lui-même semble s'être terminé en février 2012. Sur quel Internet étais-tu avant 2007 ?

Sur un autre blog, qui parlait uniquement de livre, sous un autre pseudo. Et avant ça sur les tchats type IRC et compagnie. Je traîne sur les internets depuis pas mal de temps mais j'ai porté d'autres noms.

Quelle était cette double vie que tu as entretenue entre juin 2011 et février 2012 ?

Je n'ai rien à cacher Mr Valls je le jure !!!

Ce n'était pas une double vie en fait, je préparais juste le passage des tailleuses de costards à en Shayalandie et il m'a fallu un temps certain (et de l'aide pour ça). On a beau être blogueuse on n'est pas forcément une pro des DNS, des bases de données, etc...

Si demain un éditeur légitimement séduit par ton blog te demande d'écrire un guide touristique de la Shayalandie, qu'est-ce que les futurs acheteurs pourront lire sur la quatrième de couverture ?

Pays méconnu et mystérieux, parfois difficile d'accès, la Shayalandie est pourtant une contrée qui recèle une foule de trésors cachés et de délicieuses surprises qui ne demandent qu'à être découverts pour peu qu'on s'écarte des sentiers battus ! (Je devrais me créer un profil Meetic rien que pour le fun de mettre ça en phrase d'accroche, ça en jette non ?) (J'aurais dû faire du marketing)

Et sinon, il sert à quoi, ton blog dans ta vie ? Et dans la vie de tes lecteurs ?

Commençons par mes lecteurs... et la vérité c'est que mon blog ne sert à strictement RIEN dans leur vie. Du coup je ne comprends toujours pas qu'il y ait des gens pour lire ce que j'écris, encore plus pour le commenter. Je suis toujours (agréablement) surprise quand je vois des commentaires sous ce que j'ai écrit. Régulièrement d'ailleurs j'oublie qu'il est lu, du coup des fois j'écris des choses que je n'aurais peut-être pas écrit ou pas comme ça si l'idée qu'on va me lire m'habitait constamment. (Bonjour je suis Shaya, la fille qui tient un blog et qui s'étonne régulièrement que des gens le lisent)

En ce qui me concerne moi, je vois un peu mon blog comme la pensine de Dumbledore : un endroit où je peux déverser souvenirs ou réflexions que je n'aurais pas pu développer autrement. Ce qui explique son côté franchement fourre-tout sans ligne éditoriale. Il me sert parfois de support pour mettre des mots sur des choses que j'ai du mal à formuler, d'autant que je suis assez peu douée pour dire les choses :D Enfin, je me suis aperçue récemment qu'ils constituaient également une trace du temps qui passe et que me replonger dans ses archives me permettait de mesurer comment j'ai évolué mais aussi de me remémorer certains souvenirs ou certaines périodes de ma vie.

Est-ce que le bullet journal est une thérapie efficace contre la procrastination ?

Une thérapie peut-être pas mais un outil contre la procrastination assurément ;-)

Parce que je procrastine énormément quand je n'ai pas envie de faire quelque chose... ce qui arrive régulièrement. Du coup quand j'ai commencé mon Bullet Journal, j'avais une liste assez conséquente de choses à faire qui traînaient depuis des mois (comme changer l'adresse sur la carte grise de ma voiture suite à mon déménagement). Aujourd'hui je constate que la liste mensuelle de choses à faire est nettement réduite par rapport au début car je ne laisse plus les choses traîner.

Quand on voit ta page «Shaya cuisine», dont le contenu est «Juste faut le temps qu'elle trouve comment insérer la liste des «pages-enfant» dans la page-parent», on est quand même en droit de douter de l'efficacité de ladite thérapie, non ?

Oui bon... il y a des choses pour lesquelles il est vraiment trop tard. J'ai cherché plusieurs fois comment faire, je n'ai pas trouvé, de rage j'ai abandonné. Et puis tout le monde s'en fiche de mes recettes de cuisine ! *part bouder*

Tu habites à Annecy, ou pas loin, en tout cas tu fais des photos d'Annecy. Ça ne t'énerve pas trop les touristes qui croient que c'est sur son lac que le poète lança son injonction célèbre «ô temps, suspens ton vol !» ?

Non pas du tout ! ça montre qu'il y a au moins quelques touristes qui ont du goût puisque le lac d'Annecy est nettement plus beau que celui du Bourget et que c'est assurément un accident de l'histoire si Lamartine a choisi le second au lieu du premier !!! (La mafia savoyarde vient présentement de lancer un contrat sur ma tête)

Que ressens-tu quand tu entends la chanson «Pourtant, que la montagne est belle ?»

En vérité je crois bien que je n'entends jamais cette chanson (enfin si il y a quelque chose puisque j'étais en Ardèche et que je suis passée à Antraigues-sur-Volane, mais sinon jamais). Par contre je la chante moi-même souvent, j'adore le faire, ça pollue durablement la tête des autres. (Je crois que tous ceux qui vont lire ce billet vont d'ailleurs te détester). Le mieux je pense c'est quand je la chante sur un télésiège, me faisant haïr par au moins 4 rangées de skieurs. Celle-là ou Etoile des neiges. (Etoileeeeeuh des neiiiiigeuh, mon coeur amoureuuuuux, s'est pris au piègeuuuuuh, de tes grands yeuuuuux ! Je te donne en gaaaaage, cette croix d'argeeent, et de t'aimer toute la vie je fais sermeeeent) (désolée je m'entraîne pour l'hiver prochain :D)

Tu n'ignores pas que la publication de ton interview par Maître Roger t'apportera gloire et argent, tandis que des hordes de fans parcourront les rues d'Annecy dans l'espoir de te rencontrer. Es-tu prête à entrer dans le star-system 2.0 ?

Absolument ! J'ai toujours une dizaine (ne me jugez pas) de stylos dans mon sac pour signer les centaines d'autographes, je connais tous les chemins secrets des rues d'Annecy pour m'enfuir si besoin et qui cracherait sur de l'argent ? Bref je suis sereine. Et puis dans le pire du pire j'ai été formée par la guilde des Assassins d'Ankh-Morpork, je peux soit disparaître soit faire disparaître les importuns.

Comment ta vie a-t-elle changé depuis que tu connais Maître Roger ?

J'ai le cheveux plus brillants, les dents plus blanches et ma vie sexuelle s'est grandement améliorée ! J'attends juste l'argent et c'est la totale ! (Ah et j'ai enfin trouvé un endroit où on interviewe les gens sans leur couper sans cesse la parole !)

Si Maître Roger vient à Annecy, où t'invitera-t-il à dîner ?

Oulala ! Après un débat intense avec moi-même, j'ai décrété qu'il m'était impossible de ne donner qu'une adresse, ça sera donc plusieurs (pas forcément que pour dîner d'ailleurs)

- Contresens évidemment ! Un café culinaire crée par le créateur du Clos des sens (si vous avez les moyens vous pouvez aller là aussi ;-) ), j'adore cet endroit, son originalité et je n'ai jamais été déçue par ce lieu. Dans la même lignée mais avec un univers et des lieux différents il y a le Café Brunet (quel bonheur l'été dehors) et le Boeuf Patate (bon évidemment comme son nom l'indique il ne faut pas être végétarien)

- Je recommande aussi chaudement le Canopy. C'est frais, original mais pas tapageur, toute en finesse. J'aime beaucoup.

- Dans le même genre il y a le Denti, une carte minuscule et un menu qu'on ne connait pas à l'avance car concocté en fonction de ce qui est acheté au marché le matin même.

- Enfin comme on me réclame souvent une adresse au bord du lac (et que bon sang une bonne adresse qui ne coûte pas 3 reins, ça court pas les rues), mon préféré est Le bistrot du port à Sévrier ! Je crois qu'ils ont un peu pris l'eau lors du débordement du lac dernièrement.

Ah et s'il vous faut absolument votre dose de spécialité savoyarde même par 30 degrés, ma préférence va au Freti.

Punaise ! Je vous ai donné toutes mes bonnes adresses ! Vous avez intérêt à me garder une table ! (Et va falloir rester au moins une semaine cher maître)

Quelle musique as-tu écoutée pour répondre à cette interview ?

Aucune, j'ai fait mes devoirs devant la tv !

Et les Pyrénées, dans tout ça ?

Ah les Pyrénées... eh bien j'adore ! C'est complètement différent des Alpes et j'aimerais y aller plus et plus souvent mais mine de rien c'est loin de chez moi et j'ai ma dose de montagne au quotidien du coup je privilégie plutôt l'air marin.

Mais je ne souffre pas du tout de ce snobisme alpin pour les Pyrénées. J'adorerais y passer du temps, au moins 15 jours pour ne faire que de la randonnée. Bref, j'ai passé le Noël dernier dans les Pyrénées et j'ai été extrêmement impressionnée par les réactions de rejet et de snobisme de mon entourage vivant dans les Alpes quand je leur disais que nous allions fêter Noel à Font-Romeu. Encore fallait-il qu'ils sachent où c'était Font-Romeu...

 

#Shaya | #Shayalandie | #Annecy | #Lamartine | #montagne | #Alpes

lire son blog : En Shayalandie

 

le billet d'avant, le 03-05-2015

A cheval en Bohème avec Isabelle

le billet d'après, le 02-06-2015

Les variations d'Augustine

lire autres
16-07-2015

A la rencontre de ces Français heureux

 

 

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales