@desinfopointcom

Serena, wonder mum et relookeuse

du Rédacteur Suprême
publié le 12-07-2015

Quand Maître Roger, notre bienaimé rédacteur suprême, a lancé son appel pour une nouvelle interview, Serena s'est manifestée avec l'enthousiasme caractéristique des fraîchement converties à la désinformance de bon goût qui préside, grâce à Lui, aux destinées des Internets humoristiques francophones depuis 1999. Relookeuse de gens et Wonder Mum, elle nous révèle tout ce qu'il faut savoir de sa vie trépidante et lève le voile sur le mystère des chocobons. Après la Maman What Else l'année dernière, nos lecteurs découvrirons donc une vie d'héroïne dans laquelle chacun et chacune prendra exemple pour rendre ce monde meilleur et échapper aux tentations de l'infanticide. Une interview à consommer sans modération, donc.

Serena, peux-tu te présenter à nos lecteurs impatients de te connaître en un look, un jouet et un apéro ? (tu développeras chaque réponse en deux parties et deux sous-parties)

T'es sûr qu'ils sont impatients ?

Bon, si tu le dis ! Alors :

Un look : je dirais slim, blouse, blazer et escarpins. C'est ma tenue de base. Quand je sais pas quoi mettre, je mets ça. Mais dès que je peux, j'adore porter le noeud papillon et aussi des chapeaux style borsalino. C'est mon côté couillu. (Et mafieux)

Un jouet : un petit canard. Et non, on ne le trouve pas au rayon enfant.

Un apéro : Mojito ou Martini. Blanc le Martini, et avec deux olives dedans. C'est précis, c'est une formule chimique. Tiens, d'ailleurs les deux commencent par un M. Coïncidence ? Je ne pense pas !

Tu as créé ton blog «Wonder Mum en a ras la cape» en mars 2013, alors que ton aîné avait déjà 8 ans. Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Ou alors tu n'en avais pas ras la cape avant ? Mais alors comment faisais-tu ?

J'avais déjà un blog mode et beauté (suis un peu, bordel !) mais l'envie de parler de la maternité s'est fait ressentir (le ras le bol aussi, c'était ça ou l'infanticide), et puis j'avais envie de me marrer ! Et disons que les crèmes de jour et les différentes morphologies c'est moyen hilarant !

Tu sais que si tu enlèves ta cape, tu seras quand même plus confortable pour t'adonner à tes tâches ingrates de Wonder Mum ? A moins que le secret de tes superpouvoirs se cache dans ta cape ?

Tu as tout compris. Sous ma cape se cachent deux femmes de ménage, une nurse, une secrétaire (d'ailleurs c'est elle qui répond à tes questions, là. J'espère qu'elle ne raconte pas trop de conneries) et un mec du FBI.

Où étais-tu sur les Internets avant mars 2013 ?

DTC. Non c'est pas ça.

J'étais sur seebyse.com

Le (premier) livre est arrivé après le blog ou avant ? Qui fut la gestation de qui ?

Après le blog, un an après. Un peu plus long qu'une grossesse, mais on s'en fout on ne grossit pas et on ne fait pas de rétention d'eau, pour un livre. Mon éditrice était parmi mes lectrices. La vie est bien faite, il paraît.

J'ai vu que ta maman collectionne les coupures de presse te concernant sous pochette plastifiée (la mienne faisait pareil quand j'étais célèbre). Est-ce qu'elle a son blog aussi ?

Non pas de blog, mais elle est très drôle (à son insu).

Et je ne t'ai pas parlé de mon père, qui depuis son petit village du Sud de l'Italie envoie des lettres de menace à tous les libraires qui n'ont pas mes livres en rayon à base de (prends l'accent italien) "mah comment ça tou conné pas ma fille ? Tou veu que ie te tou ?"

Voilà.

Pourquoi @Madame_Maitre m'a-t-elle conseillé de t'offrir des chocobons ? Calomnie ou violation de ta vie privée ?

Écoute les schoco-bons et moi c'est une sombre histoire, je suis tombée dedans quand j'étais petite et depuis à cause d'eux je dois m'induire d'huile anti cellulite trois fois par jour à heure fixe, puis tourner sur moi-même en direction du vent. C'est pour rééquilibrer avec l'huile de palme.

Tu es conseillère en image et tu es donc un peu la Cristina Cordula des Internets mosellans. Est-ce que Cristina Cordula est une bonne pub pour ta profession ?

Déjà je suis obligée de te contredire, sache que je prodigue du conseil modesque au-delà de ma Moselle, dans le monde entier, oui monsieur, et ce, sans bouger mon cul de mon canapé, grâce aux e-relookings et aux conseils à distance.

Nous vivons une époque formidable ! Vive l'Internet, vive la République et vive la France.

Ensuite, Cristina. Elle est un personnage, elle me fait sourire, elle est une femme élégante et bien sûr parfaite dans ce qu'elle fait et dans ces qu'on attend d'elle. Mais elle me fait aussi parfois grincer des dents. Il y a beaucoup trop d'interdits dans sa façon de voir les choses notamment concernant les femmes qui font plus d'un 36. Et ça, bon, ça m'énerve, parce qu'il s'agit de 90% des femmes en l'occurrence.

D'ailleurs, tu t'identifies plus à Cristina Cordula ou à Super Nanny ?

Ni à l'une ni l'autre. Je suis plus petite que la première et plus cool que la deuxième (plus vivante aussi) (pardon :( )

Tu n'ignores pas que la publication de ton interview dans Désinformations.com va t'apporter des millions de nouveaux fans. Es-tu prête à conseiller l'image de tous ces gens ?

Putain je sais pas, j'ai la pression mec. Moi qui adore procrastiner... Bon j'y réfléchirai demain.

Comment ta vie a-t-elle changé depuis que tu connais Maître Roger ?

Du tout au tout, disons-le. J'ai quand même un follower de plus sur Twitter. Il a fallu réapprendre à vivre.

Si Maître Roger t'invite à dîner, où irez-vous ?

Chez un italien enfin! On mangera des linguine alle vongole. Je m'en fous si t'aimes pas ça, tu manges quand même !

Ou alors, plus plausible, on mangera chez moi, mon mari est chef il sera ravi de nous préparer un petit plat (et soulagé de ne pas devoir te tuer d'avoir invité sa femme à dîner !)

Et Wonder Dad, il en dit quoi, de tout ça ?

Il dit qu'il a épousé la plus belle femme du monde, la plus drôle et la plus intelligente (je venais de recevoir mon premier chèque de droits d'auteur) mais aussi la plus puérile et la plus casse couille (je venais de le dépenser).

 

#maman | #chocobons | #Cristina Cordula | #Super Nanny |

lire son blog : Wonder Mum en a ras la cape

 

le billet d'avant, le 10-07-2015

Lilou exhibe ses 69 désirs dans sa cuisine

le billet d'après, le 03-08-2015

Sasa quitte sa baignoire pour répondre à Maître Roger

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales