Mon autopsie

Après le rhume d'homme, l'indispensable enquête

publié le 20-02-2017

La semaine dernière, j'ai terriblement souffert d'un rhume. Un rhume d'homme, donc. Comme à l'accoutumée, les réseaux sociaux ont fait montre d'une remarquable solidarité. Les twittos se relayaient au chevet de mes mentions, qui prenant des nouvelles, qui prenant des mesures pour mon futur cercueil. C'est donc tout naturellement que Docteur Housse, aka @Le___Doc, s'est proposé pour réaliser #monautopsie et répondre ainsi à la question qui agitait la twittosphère : ce rhume d'homme était-il le fruit d'un complot ? Je reproduis ci-après l'intégralité du LT #monautopsie par la sommité médicale, en mémoire de moi.

Mon autopsie

La salle est impeccable, l'inox mat reflète le visage blafard des personnes présentes. Le fil des couteaux, scalpels, pinces et ciseaux brille sous la lumière blanche du scialytique, ils sont impeccablement alignés sur un champ bleu, la ventilation ronronne doucement.

Comme pour tous les VIP, la salle est pleine : procureur, juge d'instruction, enquêteurs, Identité judiciaire (IJ), stagiaires et auditeurs tous sont là, l'air grave, verdâtres. Les avocats de la grippe, compte tenu de la nature très particulière du dossier ont été autorisés à assister à l'expertise.

Le drap blanc recouvre un corps, celui d'un homme qui fut rédacteur suprême et grand interviewer de blogueuses en quête de réassurance ou de reconnaissance. Désormais il attend qu'on les lui lève... les suprêmes. Ses pieds ne dépassent pas du drap, et enfin je comprends son allias tweeter : Mètre Roger. Je salue d'ailleurs sa modestie en retirant ce drap d'un geste ample et magistral, dont le but est de provoquer un choc parmi l'auditoire, et de me débarrasser des plus fragiles (et peut être de suturer cette petite auditrice qui a l'air d'avoir un grand potentiel...) Car Mètre Roger aurait pu s'appeler Mètre53Roger mais c'était moins facile à retenir, sûrement.

Après un moment de stupeur, tous les regards convergent vers le corps et un grondement monte dans l'assistance : de tels dégâts peuvent-ils avoir été provoqués par un RHUME D'HOMME ? Car c'est LA question qui nous réunit tous aujourd'hui autour de Roger aka @maitreroger, pour une dernière discussion.

Les avis fusent : pour le parquet, c'est un coup de la blogosphère «quoiqu'il en soit je défère» (il me rappelle @Proc_Epique). Pour les avocats viraux (de la grippe), cela ne peut être leur client (attention Maitres vos manches trainent sur le corps). Pour le juge d'instruction, il faut attendre le greffier, coincé dans un embouteillage. Quant aux autres, ils attendent un dernier bon mot de @maitreroger, mais celui-ci se tait.

@maitreroger est difficile à reconnaître, son nez est rougi par le mouchage intensif, ses narines sont sèches. ça a dû être terrible, l'agonie du RHUME D'HOMME, l'asphyxie morvesque, l'impossibilité de se mouvoir. Les personnes présentes (... les hommes) sont traumatisées et renvoyées à leurs pires souvenirs. Certains ont un haut le coeur. Des lésions laissent supposer l'existence d'escarres en rapport avec les lésions infligées par le canapé. Lui aussi a été mis en cause comme le virus influenza. Le Parquet n'aime pas les canapés.

Le corps est déshabillé, afin de l'examiner, avant de procéder à #monautopsie de @maitreroger. Toutes les femmes de l'assemblée jettent un oeil discret, afin de vérifier si la légende est vraie et s'il est aussi gros qu'on le dit dans la twittosphère branchée... le tatouage des signes de l'horoscope sur mesure. Mais la déception se lit sur tous les visages : il est tout petit.

L'examen externe se poursuit, nous notons tous les signes importants (oui, on dit nous, même si l'on est seul, ça fait sérieux, c'est pour la Justice quoi !) Différents tatouages sont retrouvés, photographiés et annotés, uniquement des prénoms féminins et des symboles zodiacaux. On ne retrouve aucune trace de violence, quelques coups de fouet cicatrisés, et des brûlures de bougies. «Il a dû avoir une belle vie, le bougre» s'écrie l'un des enquêteur (un certain Chris @PJ_un_jour)

Cela fait 25 minutes que l'examen se déroule, l'IJ a pris environ 2.513 photos... le greffier est arrivé, deux stagiaires sont au sol, l'auditrice au potentiel tient le coup. Le procureur téléphone, les avocats discutent pinard et d'une certaine soirée à venir. Le deuxième enquêteur, un certain Bertrand, prend des notes pour la saison 7 d'Engrenage.

Il est temps de procéder à l'autopsie. Mon fidèle assistant, Igor, de retour de congés des pays de l'Est, trépigne d'impatience, il va enfin pouvoir ouvrir la boîte crânienne. La scie oscillante déchire le silence régnant dans la salle, un auditeur tombe au sol, il est évacué par le greffier. C'est un vieux briscard au cuir dur. Pendant quelques instants, le juge est perdu mais il revient vite. Le plus grand des avocats s'approche, il parait très intéressé par les oreilles du défunt, il pose des questions, sa voix est grave. Son masque glisse ... c'est @MaitreMo qui défend la grippe !

Les femmes de l'assistance se pâment, l'auditrice au fort potentiel se rapproche de lui, ça se complique. Je lui indique de reculer, il n'entend pas, comme quoi la taille...

L'encéphale est ôté, il est énorme, un cerveau XXL, sans aucune lésion. On comprend les incroyables facultés de @maitreroger

Nous pratiquons ensuite une longue incision du menton jusqu'au pubis. Le Flash de l'IJ crépite... 3.512, 3.513. Le juge d'instruction s'écroule, le greffier pratique le massage cardiaque, le Samu est appelé... L'IJ photographie la scène, le Juge, le massage, et l'auditrice au fort potentiel... au cas où... 3.514, 3.515, 3.516 ... il règne une ambiance digne d'un procès où l'on se torcherait avec une association. L'intervention du SAMU dure 30 minutes, et le Juge est transféré en réanimation... (Ce n'est que partie remise, à bientôt...)

L'autopsie reprend avec difficultés, les intervenants ne sont plus concentrés. L'éviscération reprend, Igor est au taquet. Le second avocat, petites lunettes sans monture, me rappelle quelqu'un... il discute guide Michelin, étoiles, gin et champagne. Il s'approche et glisse à l'OREILLE du plus grand (Tu vas à la RS, on invite l'auditrice au fort potentiel ?) Ok "Eric" lui répond-il ... Je réalise alors que je l'ai déjà vu récemment en couverture de Corse matin, c'est -@ericmorain

Un peu de sérieux Messieurs ! Votre confrère Mètre Roger est décédé ... !!

- Mais il n'était pas avocat ! C'est juste SM, lance @EricMorain dont la fine connaissance de Paris n'est plus à prouver. Bruissement dans l'assistance, désormais éclaircie par les malaises vagaux... SM ? 50 nuances de suprême horoscope...

L'autopsie se poursuit, aucun élément n'est retrouvé, @maitreroger serait décédé en bonne santé, La grippe n'y serait pour rien. L'IJ termine sa troisième carte mémoire de 64 Go, 12.543, 12.544, 12.545. Les enquêteur finissent les PV, @PJ_un_jour prépare les scellés pendant que @btankraide propose un petit rôle à l'auditrice. Reste à espérer que la toxicologie sera utile. L'alcool au moins... le procureur demande d'ailleurs en plaisantant s'il serait possible de doser aussi les avocats. Personne ne rit, on sait tous que le dosage poserait un problème de procédure.

A l'extérieur de l'IML, les cris des blogueuses et des nombreuses maîtresses du suprême Roger grondent. Les caniveaux ruissèlent de leurs larmes. Les journalistes, venus en nombre, attendent le communiqué de François Mollins. Le procureur présent répète en boucle qu'il défèrera (je lui conseille un bon neuropsychologue, je m'inquiète...) L'auditrice chuchote à l'OREILLE du grand avocat ténor, le second discute avec le greffier, qui ne note plus. Igor referme le corps avec soin, il est temps pour tous de se déshabiller et de (what did U expect?) reprendre ses tenues civiles...

Plus tard, on éteindra les lumières...

 

le billet d'avant, le 20-02-2017

Personne n'a oublié

le billet d'après, le 21-02-2017

So long, Manuela

© des informations point comme... | 1999-2017 | à propos des cookies | mentions légales