Un cinéma d'art et d'essai, pourquoi ?

A Plaisance-du-Touch, ils ne sont pas plaisants avec le cinéma

publié le 13-06-2017

Un cinéma associatif qui fonctionne depuis 36 ans et assure l'accès à la culture au plus grand nombre et à moindre coût, dans une banlieue un peu éloignée de Toulouse, labellisé art et essai... et dans lequel on a même pu croiser ma suprêmitude l'hiver dernier... Oui, à Plaisance-du-Touch (31830), je suis allé voir des films d'art et d'essai, y compris le dimanche matin avec la marmaille recomposée. C'est pas loin, c'est pas cher, il y a des séances tout le temps, et même des bonbons. Franchement, autant de luxe pour des banlieusards, ça fait froid dans le dos.

ll était donc bien temps que l'on mette bon ordre à tout ça. Je comprends. Il fallait que le règne du multiplexe vienne. Que la volonté d'Hollywood soit faite, sur les fauteuils rouges de la salle comme sur le parking. Parce que le règne des studios Ghibli, franchement, c'est trop bien pour des lointains banlieusards.

Les choses étant bien faites, on va donc signer une nouvelle pétition (lien ci-dessous, faites vite quand même, on n'a pas tout le temps) dont les destinataires diront que ça les dépasse, que ce ne sont pas leurs choix, tout ça. Et si on se disait que la disparition organisée d'un cinéma associatif ça nous concerne tous, y compris notre nouvelle ministre de la culture, Françoise Nyssen ?

Elle en pense quoi, d'ailleurs, la locataire de la rue de Valois ? Qu'il faut continuer de laisser la loi du marché s'emparer de tout et n'importe quoi ou bien qu'un petit cinéma associatif qui assure l'accès à la culture au plus grand nombre par une juste et démocratique politique de prix mérite juste de continuer à vivre ? Et elle ne veut pas signer la pétition ci-après, notre ministre ?

 

#Plaisance du Touch | #cinéma | #art et essai |

le billet d'avant, le 02-05-2017

Marine Le Pen interdira les dediboobs

le billet d'après, le 21-06-2017

Entre dépressifs, sous le regard de Lacan (ou des Anges)

© des informations point comme... | 1999-2017 | à propos des cookies | mentions légales