@desinfopointcom

Rock and blog avec Fanch

Un blog avec de la musique dedans

du Rédacteur Suprême
publi le 11-01-2018

L'interview d'aujourd'hui nous emmène en Bretagne, terre de contrastes musicaux, d'où nous écrit Fañch, festivalologue et twittos fou, auteur du blog «RockFanch» où il chronique toutes les musiques qu'il aime. Une bien belle idée culturelle représentative de la magie des Internets contemporaine qui permet au profane inculte, fût-il suprême par ailleurs, de découvrir des sons dont il ignorait jusqu'à la probabilité de l'existence. Un blog qui donne envie de troquer son béret pour un bonnet rouge et partir festivaler vers l'inconnu de l'au-delà musical.

fanch_hln

Fanch (@fanch_hln)

son blog : Rockfanch

L'interview d'aujourd'hui nous emmène en Bretagne, terre de contrastes musicaux, d'où nous écrit Fañch, festivalologue et twittos fou, auteur du blog «RockFanch» où il chronique toutes les musiques qu'il aime. Une bien belle idée culturelle représentative de la magie des Internets contemporaine qui permet au profane inculte, fût-il suprême par ailleurs, de découvrir des sons dont il ignorait jusqu'à la probabilité de l'existence. Un blog qui donne envie de troquer son béret pour un bonnet rouge et partir festivaler vers l'inconnu de l'au-delà musical. Fañch, peux-tu te présenter à nos lecteurs assoiffés de culture en un groupe de rock, un festival et une région ?

Tu attaques très fort, pas facile comme question mais je pense avoir les réponses ! Pour le groupe je choisis Eiffel dont j'ai rayé tous les CDs à force de les écouter. Ensuite le festival c'est moins difficile, c'est les Vieilles Charrues. Je m'occupe d'ailleurs, en plus de Rockfanch, du site non officiel des Charrues, tu sais. Pour la région ce sera pas compliqué, la Bretagne qui est ma terre pour toujours.

Comment t'est venue l'idée de créer «RockFanch» ? Que faisais-tu juste avant, où étais-tu ?

Ça s'est créé un peu par accident on va dire... J'étais au lycée quand j'ai débuté, j'avais 16 ans. C'était en août 2006 à l'occasion de la venue d'un groupe de rock dans ma ville : Dahlia. Un petit mail MySpace pour leur demander une interview et c'était parti. Sur le coup c'était artisanal, crayon - papier et j'ai dû noter rapidement tout ce qu'on me disait.

Depuis je suis heureux d'avoir un enregistreur de son sur mon portable. Ensuite j'ai commencé à faire d'autres interviews et puis on m'a envoyé mes premiers CDs. C'est toujours quelque chose quand tu reçois un CD dans la boîte aux lettres. Le site a grandi petit à petit et j'ai commencé à écumer les concerts ainsi que les festivals. Par la suite cette passion m'a amené à faire carrément mon mémoire d'Histoire sur les festivals !

Tu es seul ou accompagné pour écrire ton blog ?

Je suis seul ! Il arrive de temps en temps que mon frère aille à des concerts et fasse des live reports mais ça reste très rare. Je préfère rester dans cette configuration. J'ai eu parfois des personnes pour m'aider mais elles n'étaient pas motivées. Souvent elles voulaient juste avoir une accréditation pour un festival et c'est tout. Or franchement, je voulais des gens capables aussi de chroniquer des CDs ou de faire des interviews. C'est quand même la base du travail de chroniqueur. Ça me semblait logique de passer par certaines étapes avant d'arriver au Graal festivalier !

Ton blog est sous-titré «Musique de tous horizons et festivals au rendez-vous» ; elle vient de quels horizons, la musique que tu aimes ?

La musique que j'aime ? Elle vient de là elle vient du blues ! Plus sérieusement, la musique que j'aime vient en grande majorité du rock. D'où le nom du site : Rockfanch. Mon univers musical reste cependant hyper large, comme celui d'un festival finalement. J'écoute du rock majoritairement français mais aussi anglo-saxon.

Sans oublier du trip-hop et des groupes plutôt expérimentaux, je suis un très grand fan de post-rock ou de math-rock. Oui j'emploie des noms barbares mais je te conseille d'écouter 65daysofstatic, Sigur Ros ou Mogwai, crois-moi ça va changer ta vie ! J'écoute aussi pas mal d'artistes français comme Bernard Lavilliers dont je suis un ultra fan. J'adore aussi les Alain, Bashung et Souchon en tête.

Il n'y a pourtant aucune référence récente à Johnny Hallyday sur ton blog ; pourquoi ?

Parce que j'ai aussi une page facebook où je poste, le site étant fait pour les chroniques ! Mais attention, j'ai fait récemment un hommage à Johnny dans mon émission radio Maquis Breizh. J'ai fait une chanson de chansons parlant de Johnny. J'étais fier de cette playlist là.

Ça marche bien pour avoir des invitations aux concerts, un blog comme le tien ?

Ça marche pas trop mal oui. Après moi je ne suis pas quelqu'un de chiant en festival. Je demande juste ma place et après je vis ma vie sur le festival en livrant une chronique assez rapidement. Honnêtement j'ai toujours eu du mal avec les types qui se prennent pour des divas parce qu'ils ont des accréditations. Pareil pour les journalistes qui vont copieusement emmerder les bénévoles sur le site parce que tu comprends ils sont de tel ou tel site. Moi je viens, je me fais mon petit week-end, je viens boire des coups avec les bénévoles. C'est la belle vie pendant un week-end !

Tu n'ignores pas que la publication de ton interview dans Désinformations.com, web-journal à grand tirage, va t'apporter une renommée internationale et au-delà ; comment te prépares-tu à affronter les hordes de fans que tu croiseras désormais dans les festivals ?

Oh mais je savais tout ça ! Figure toi que j'ai consulté une voyante bretonne qui a lu dans le beurre salé qu'il m'arriverait une chose fabuleuse en début d'année. Elle n'a rien dit mais désormais je suis certain que c'est cette interview.

Je me suis résolu à appeler le président des Bretons, Jean-Yves le Drian, qui m'a mis en relation avec des gardes du corps pour être engagé comme service de protection. Plus sérieusement, je vais devoir trouvé un nouveau foie. Le fan breton a pour premier réflexe après t'avoir reconnu de t'offrir un verre et vu que ça se fait pas de ne pas remettre sa tournée... Aïe !

Depuis que tu connais Maître Roger, comme ta vie a-t-elle changé ?

Désormais il y a toujours du soleil sur mon twitter avec ses #monanalyse qui me font quand même bien marrer... En plus on live-tweet souvent les mêmes émissions ! Alors quel bonheur d'être retweeté par le Maître !

Si Maître Roger passe par la Bretagne, où l'invites-tu à déjeuner ?

Souhaitant que toute ma vie soit un festival, je t'invite au Kebab ! J'en connais un super bon chez moi.

Quelles musiques as-tu écoutées pour répondre à cette interview ?

J'ai écouté le premier album de Melissa Auf Der Maur... Crois-moi cet album défonce ! Sans oublier De Retour dans nos Criques de Kaolin, un groupe vraiment génial. Dommage qu'il ne soit connu que pour le très pop (et un peu niais désolé) Partons Vite ;)

Et Nolwenn Korbell, dans tout ça ?

Nolwenn Korbell vit mal qu'on lui demande de chanter "Tri Martolod" et "La Jument de Michao" en concert... Fort heureusement pour elle, elle prépare un nouvel album qui devrait être très sympa avec Frank Darcel, le guitariste de Marquis de Sade aux commandes.

 

#rock | #Fanch | #festival

lire son blog : Rockfanch

 

le billet d'avant, le 08-01-2018

Kim Jong-un : «je suis un plus grand génie que Trump»

le billet d'aprs, le 12-01-2018

Nadine, blogueuse culinaire toulousaine

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Dsinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | propos des cookies | mentions lgales