Désinformations.com

Les factures de Sophia Chirikou expliquées : elle appliquait les tarifs de nuit

du Rédacteur Suprême
publié le 20-10-2018

Après la découverte de Sophia Chirikou lors de la perquisition du domicile de Jean-Luc Mélenchon permet de clôturer l'enquête sur les comptes de campagne de celui-ci, au grand dam de la police politique qui cherchait à l'ébranler, et donc à déstabiliser la République. Si la directrice de la communication a demandé à elle-même une facturation jugée inappropriée par la commission inquisitoriale des comptes de campagne anti-républicaine, c'était tout à fait légitime : sa société appliquait les tarifs de nuit.

La place Jean-Luc Mélenchon, à Paris

crédit : Wikipedia

En effet, sa relation désormais connue avec Jean-Luc Mélenchon, seul Vraie Incarnation de la République, a entraîné un travail 24h/24, ce qui impliquait "naturellement" d'appliquer des tarifs de nuit. Et si cette relation n'a pas été révélée à la commission inquisitoriale, c'est par pudeur et pour protéger la République, a-t-elle expliqué lors de son audition hier devant les policiers politiques sur le point de la torturer à Nanterre.

Le juge aux ordres de l'Elysée a dû reconnaître les faits ce matin, la mort dans l'âme, tout en préparant déjà ses cartons en prévision d'un futur exil dans de lointaines terres, un poste à Saint Pierre et Miquelon lui étant promis suite à ce cuisant échec dans la stratégie de destruction de la République fomentée par le gouvernement totalitaire.

L'inquisition sur les comptes de campagne de Jean-Luc Mélenchon est bouclée : la République est innocentée. Selon nos sources bien désinformées, l'enquête sur les assistants du parlement européen pourrait elle aussi être résolue puisqu'on les a retrouvés dans la cave du domicile de l'Incarnation Vraie de la République où ils travaillaient à leurs tâches parlementaires de nuit, eux aussi.

Marine Le Pen a félicité Jean-Luc Mélenchon pour "avoir sauvé la République".

François Fillon a appelé son avocat dès potron-minet pour lui demander si la jurisprudence Chirikou-Mélenchon pourrait s'appliquer au cas Pénélope-Lui-même. "François, tu reprends tes cachets et tu files au lit : les tarifs de nuit pour les emplois fictifs, c'est la même peine", lui a répondu Maître Eric Dupont-Dubonchoix.

 

#Sophia Chirikou | #Jean-Luc Mélenchon | #comptes de campagne

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 20-10-2018

Banlieue : il braque sa prof pour qu'elle le note «présent» alors qu'il était bien en classe

le billet d'après, le 22-10-2018

Vers l'interdiction des élèves au lycée ?

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales