Dominique Aury

La vie secrète de l'auteur d'Histoire d'O

publié le 19-11-2006

Dominique Aury est le premier livre de Angie David, jeunette (puisque née en 1978) secrétaire de rédaction de "La Revue Littéraire". La biographie de l'auteur d'Histoire d'O ne pouvait pas passer inaperçue. C'est un livre que tous les lecteurs passionnés par O voudront lire, en s'imaginant le faire d'une seule main...

... s'ils sont très musclés, uniquement ! Le poids de l'ouvrage de plus de 500 pages, pas spécialement écrites en petits caractères, ne manquera pas de faire courir de grands risques à ceux qui s'aventureraient à une lecture onaniste.

Rassurons-les d'emblée : la lecture de Dominique Aury ne suscitera pas suffisamment d'émoi pour justifier une telle attitude que, rappelons-le, la morale réprouve.

C'est qu'hormis un premier chapitre consacré à l'oeuvre maîtresse publiée en 1954 sous le nom de Pauline Réage, c'est l'ennui des grandes biographies qui guette le lecteur au coin du pavé.

Diablement documenté grâce aux correspondances que Dominique Aury échangea avec Thierry Maulnier, Jean Paulhan, Maurice Blanchot, Edith Thomas et Janine Aeply (la femme du peintre Jean Fautrier, comme le précise utilement la quatrième de couverture), la biographie écrite par Angie David est bien loin de se lire comme un roman, encore moins un roman érotique.

On y entre dans l'intimité de cette femme indépendante et extraordinaire pour l'époque où elle vécut, et comme toutes les intimités, on s'y ennuie vite parce que, sincèrement, chacun ses problèmes.

La vie de Dominique Aury est pourtant passionnante et rendue avec passion par cette biographie parce qu'elle décrit le milieu littéraire de l'après-guerre, les querelles du temps où des intellectuels se donnaient la peine de polémiquer, du temps où l'on s'envoyait des utopies à la figure plus que des invectives.

Oubliez Histoire d'O, d'ailleurs, à force de chercher l'écho de la vie de l'auteur dans le roman, Angie David est un peu fatigante à la longue... oubliez donc la tentation érotique et consacrez-vous à la lecture de ce livre pour (re)découvrir de belles pages de l'histoire des intellectuels français.

 

le billet d'après, le 19-05-2008

Le ciel, un jardin vu de la Terre

© des informations point comme... | 1999-2017 | à propos des cookies | mentions légales