Lili ramène sa fraise bien désinformée

publié le 29-12-2013

Elle s'appelle Aurélie, mais nous l'appellerons Lili. Elle blogue sur la cuisine et sur elle-même, dans le cultissime "Lili ramène sa fraise", où nous le lecteur ébloui ne peut plus rien ignorer de sa laïfe et de sa collection de hiboux. C'est avec un enthousiasme communicatif qu'elle a répondu à l'appel 2.0 de notre Rédacteur Suprême pour offrir au monde émerveillé ses réponses aux questions les plus indiscrètes. Puissent les hommes à qui elle propose le mariage lire cette page et lui susurrer les mots doux qu'elle attend...

MrsAurelie

Aurélie, alias Lili's Kook (@MrsAurelie)

son blog : Lili ramène sa fraise

Peux-tu te présenter en un menu complet ? (entrée, plat, dessert, café et vins en supplément)

Un menu en 3 plats ? Mais Rédacteur Suprême, je suis un menu dégustation en 18 plats... il faut prendre tout son temps pour me déguster. Non mais...

Mais si on doit faire vite, je veux bien me réduire à une entrée, un plat et un dessert. Donc, tu commenceras par un velouté de Butternut (lecteur, si tu ne sais pas, va sur Google !) avec quelques éclats de noisette. Ensuite, tu verras en moi un Risotto Al Dente parfois piquant mais toujours tendre. Et pour finir un Moelleux au chocolat avec un coeur coulant au caramel beurre salé. Le tout arrosé d'un champagne (j'y connais rien en vin).

Depuis quand es-tu sur Internet et comment cela a-t-il commencé ?

Je suis sur les Internets Mondials depuis un bout de temps. Depuis que le modem 56k est entré dans la vie, mais sur les réseaux sociaux depuis 5 ans environ, j'en suis devenue addict... J'ai commencé par mon blog de bouffe, il y a presque 5 ans, car j'en avais marre d'avoir des feuilles dans tous les coins de ma cuisine, et au début, c'était plus une sorte de boîte à archives ; puis récemment, un blog plus intimiste ("Lili ramène sa fraise") où je raconte ma laïfe, je montre mes tatouages et je balance les mecs pas réglos rencontrés IRL !

Est-ce que les blogueuses cuisine ont le même problème que les rédacteurs de sites satiriques, c'est-à-dire qu'on te demande quoi manger comme à moi on me demande d'être drôle ? Tu n'en as pas marre ?

Je pense que oui, on me demande toujours d'être caution sur tel ou tel plat. Prenons l'exemple de la Soirée du Réveillon de Noël, où j'étais invitée, ben on a osé me demander de me lever de table pour vérifier la cuisson de la viande. J'étais outrée. A moi ?! Quand on ose m'inviter à diner, on fait en sorte que ce soit parfait sinon on invite une blogueuse mode anorexique. (No offense, of course les filles !)

Mais, en vrai, ça ne me gêne pas, je suis contente de rendre service en dispensant mon immense culture culinaire.

Ton blog cuisine a reçu des labels prestigieux, « Libé Food »... et pourtant tu n'as que 1.500 followers sur twitter. Ce n'est pas trop dur à vivre, cette indifférence crasse des gens qui ne comprennent rien ?

Cher Rédacteur Suprême, tu abordes là un sujet très sensible. Je pense que je fais peur. Je sais on ne dirait pas, j'essaie, en faisant 400 selfies pour ma PP, de paraître la plus jolie et la plus gentille mais la réalité prend le pas sur la douceur de mon regard. Je râle. Je suis une râleuse née et je pense que ça saoule mes followers. Mais mes 1525 followers (soyons précis) sont les meilleurs du monde. D'ailleurs, les gars, c'est bientôt la Nouvelle Année : je balancerai mon adresse postale en DM pour les étrennes. Bah oui, amuseuse publique ça prend du temps !

Tu as un blog "Lili ramène sa fraise" tout à fait passionnant, avec de très jolies photos de Paris, des analyses pertinentes du marketing contemporain (la pub Darty est un régal...), un voyage à Istanbul de toute beauté... tout cela ne peut qu'attirer à toi moult prétendant(e)s et pourtant tu as fait récemment une rencontre meetic. C'était par désespoir ou pour te lancer dans de nouvelles expérimentations sur l'Internet ?

Merci pour les compliments Rédacteur Suprême mais voilà le hic, je suis trop intéressante. J'effraie la gente masculine, j'ramène trop ma fraise sur tout.

Je ne suis malheureusement pas blogueuse beauté et je n'ai pas donc pas toute les ficelles pour paraître fraîche à tout moment de la journée, le moment où je parais la plus fraiche c'est quand le soleil est couché et que je suis dans une rue sombre donc les rencards du soir tard, c'est pour moi. Et puis, ne nous le cachons pas, je ne suis plus toute jeune et si je continue comme ça, je vais finir toute seule bouffée par des hiboux un soir de Pleine Lune. (Oui, parce que je collectionne les hiboux).

Tu sais que la publication de ton interview dans desinformations.com va effacer ces offenses et t'apporter lecteurs et followers par millions, donc gloire, fortune et encore plus de cuisine ; comment te prépares-tu à ton entrée dans le star-system ?

Je sais, et j'ai bien réfléchi avant de répondre à cette interview, j'ai pesé le pour et le contre. J'ai acheté des lunettes de soleil, fait imprimer des photos que je commence à dédicacer mais surtout j'ai commencé à préparer ma liste de mariage pour mon futur wedding avec Pau Gasol (basketteur) ou (au choix, sauf, si François Hollande accepte ma demande de polygamie) avec Edward Norton. J'ai aussi l'intention de déléguer mon blog cuisine, faut pas déconner, je ne vais pas rester derrière les fourneaux alors que je vais être occupée à interagir avec mes millions de nouveaux followers. J'ai aussi prévu une télé-réalité dans laquelle j'inviterai tous les candidats de l'Amour est dans le Pré pour leur expliquer la vraie vie (et pour qu'on arrête de se faire chier au bout de 4 épisodes parce qu'ils n'arrivent pas à conclure).

Depuis que tu connais Maître Roger, comment ta vie a-t-elle changé ?

Elle a changé du tout au tout. En réunion, je finis toujours par #MonAnalyse, je me tâte à acheter une Volvo. Je dois dire qu'il a révolutionné ma vie et celle de Twitter.

Quelle musique as-tu écoutée pour répondre à cette interview ?

Mind the Gap : "Looking for the Magic".

Alors, heureuse ?

L'extase.

 

#fraise | #Aurélie | #blog cuisine | #selfie |

lire son blog : Lili ramène sa fraise

 

le billet d'avant, le 27-12-2013

Siirine, sa version des faits

le billet d'après, le 04-01-2014

Pas si folle, Cocotte !

© des informations point comme... | 1999-2017 | à propos des cookies | mentions légales