@desinfopointcom
Le stade de France
CC wikimedia

03-07-2016

Euro 2016 : après sa victoire contre l'Islande, pourquoi la France va gagner

«C'est très simple», assène GaĂ«l Dubonchoix, consultant en leadership humain, «nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts». Une analyse partagĂ©e par Raynald de France, biographe du gĂ©nĂ©ral Weygand : «C'est clair : en 1940, la France possĂ©dait la première armĂ©e du monde, un argument suffisant pour soutenir la confiance et l'assertivitĂ© de l'Ă©quipe». Une enquĂŞte approfondie de notre stagiaire met en Ă©vidence que la France possède les meilleurs atouts pour remporter l'euro 2016 : 11 joueurs, un ballon, des maillots bleus, du maquillage, une Marseillaise et un climat tempĂ©rĂ©. Surtout, c'est elle l'organisatrice. Sur ce point, Patrick Chirac, supporter du bassin d'Arcachon est formel : «je ne vois pas QUI pourrait nous empĂŞcher de gagner comme en 1998».

> lire la suite
Place Beauvau
CC Wikimedia

29-01-2016

Remaniement du gouvernement : Manuel Valls remerciĂ©, Bernard Cazeneuve Ă  Matignon

C'est une tradition toute française : il est dit que la place Beauvau est la case menant au sommet de l'Etat, Matignon ou l'ElysĂ©e. Nicolas Sarkozy, Manuel Valls... et maintenant Bernard Cazeneuve. L'Ă©viction de Manuel Valls, premier ministre de guerre qui entretenait des relations complexes avec François Hollande, Ă©tait prĂ©visible. Et nous l'avions toujours annoncĂ©e. Le bi-national franco-catalan vivait mal l'extension de la dĂ©chĂ©ance de nationalitĂ© Ă  tous les Français. Une rĂ©alitĂ© politique qu'il n'entendait pas prĂ©senter aux dĂ©putĂ©s, alors que son objectif de rĂ©trĂ©cissement de la majoritĂ© lui rĂ©ussissait si bien.

> lire la suite
Terrain de foot de Limeray (37) : le banc des ministres
CC Wikimedia

01-01-2016

2016 : François Hollande affine sa stratégie de reconquête

Fort du tollé soulevé par la présence de Manuel Valls lors de la finale de la Champions League à Berlin en juin 2015, le premier ministre étant supporter du FC Barcelone, et de son aller-retour en jet aux frais du contribuable, le Président Hollande aurait donné des consignes strictes en matière de supporterisme gouvernemental en cette année de coupe d'Europe. Selon nos désinformations, une répartition des sports et clubs à supporter a fait l'objet d'un arbitrage au plus haut niveau de l'Etat. Nous sommes en mesure de vous communiquer en exclusivité la liste validée par le Président de la République et vous en livrons les principaux extraits.

> lire la suite
Surveillance de l'Elysée
CC Flickr - Amélien Bayle

25-06-2015

Conversations des prĂ©sidents français : la NSA ne s'intĂ©ressait qu'aux mĂ©tadonnĂ©es

La NSA a tenu Ă  prĂ©ciser que les prĂ©sidents de la RĂ©publique qui ont fait l'objet d'Ă©coutes de la NSA ont Ă©tĂ© traitĂ©s comme tous les français : le contenu de leurs conversations n'a pas Ă©tĂ© analysĂ©s. Seuls les noms de leurs correspondants ont Ă©tĂ© traitĂ©s, ainsi que les mots-clĂ©s. La NSA a par ailleurs rĂ©vĂ©lĂ© les conclusions de ces Ă©coutes : les Etats-Unis n'ont aucune crainte vis-Ă -vis de Jacques Chirac, ex-prĂ©sident, ni de Nicolas Sarkozy, chef de la mouvance rĂ©publicaine de l'UMP, ni de François Hollande Ă©lu suite Ă  l'accident Ă©lectoral que l'on sait.

> lire la suite
VGE
CC Flickr - OpenDemocracy

24-06-2015

La NSA n'Ă©coute pas ValĂ©ry Giscard d'Estaing : colère de l'AcadĂ©mie française

Les milieux gĂ©riatriques francophones ne cachent pas leur "dĂ©sappointement" face Ă  l'attitude "inique et injuste" de l'agence de renseignement amĂ©ricaine. Après avoir rĂ©vĂ©lĂ© que les trois derniers prĂ©sidents de la RĂ©publique sont Ă©coutĂ©s par la NSA, on apprenait ce soir que ValĂ©ry Giscard d'Estaing, lui aussi ancien locataire de l'ElysĂ©e, n'a jamais Ă©tĂ© mis sur Ă©coute. La colère a gagnĂ© les deux institutions oĂą VGE participe encore activement au rayonnement de la France : tandis que le Conseil constitutionnel publiait un communiquĂ© d'une rare violence contre "le mĂ©pris des Etats-Unis d'AmĂ©rique pour l'illustre cousin du marquis de La Fayette" (apparentĂ©, comme Giscard, Ă  Louis XV), l'AcadĂ©mie française exprimait son "incomprĂ©hension".

> lire la suite
La NSA dans un Ă©crin de verdure
CC Wikimedia

24-06-2015

NSA : l'agent préposé à l'écoute de Jacques Chirac fait un burn-out

Le scandale #WikiLeaksElysee connaît un nouveau rebondissement qui en dit long sur les méthodes abusives de la NSA et leurs lourdes conséquences humaines et sociétales. L'agent Jean-Kevin Goodchoice, affecté à l'écoute de l'ancien locataire de l'Elysée de 1995 à 2007, attaque son employeur aux prud'hommes pour "faute inexcusable", après un arrêt de travail de deux mois pour burn-out. Le malheureux se plaint de conditions de travail progressivement dégradées depuis l'AVC de l'ex-président de la République, ce que son employeur dénie catégoriquement en rappelant l'importance stratégique pour la NSA d'écouter les anciens présidents français.

> lire la suite
Mange ta soupe et va au lit !
CC Flickr - Jopa Elleul

13-06-2015

La loi Evin sera remplacée par l'obligation de faire chabrol

Les reprĂ©sentants du peuple français ont parlĂ© et imposĂ© cette semaine au gouvernement irresponsable une première Ă©tape dĂ©cisive vers l'abrogation de la loi scĂ©lĂ©rate qui interdit toute publicitĂ© pour l'alcool depuis plus de 20 ans. La loi Evin, qui ne sera bientĂ´t plus qu'un mauvais souvenir, sera remplacĂ©e par un dispositif lĂ©gislatif de promotion des boissons françaises : "il faut dĂ©tourner les jeunes du cannabis et les leur faire redĂ©couvrir les joies du vin de nos terroirs Ă  partager avec leurs grands-parents", nous explique JĂ©rĂ´me Dubonchoix, assistant parlementaire. Symbole du bien vivre avec le vin, l'obligation de faire chabrol sera instaurĂ©e et deviendra une condition d'acquisition de la nationalitĂ© française.

> lire la suite
L'horodateur, pomme de discorde Ă  l'ex-UMP
CC Flickr - PoloGoomba

04-06-2015

Le bureau politique de l'ex-UMP se divise sur la question des horodateurs

On pensait l'ex- UMP - ex-RPR - ex-UDR (car il ne faut jamais oublier d'où l'on vient) enfin apaisé après le retrait définitif de la vie politique de Nicolas Sarkozy, ex-présidentissime victime de l'accident électoral du 6 mai que l'on sait. Et lui-même conseillait aux jeunes de l'UMP, comme Alain Juppé, François Fillon ou Jean-François Copé "de pas qu'ils se divisent". Las. La question centrale des horodateurs remet le feu aux poudres. Réunis en bureau politique, les cadres du parti ex-UMP - ex-RPR - ex-UDR (car il ne faut jamais oublier d'où l'on vient), ont tenté de définir une position commune sur ce sujet sensible s'il en est.

> lire la suite
Juste quelques travaux et le bagne pourra rouvrir ses portes
CC Flickr - Nicholas Laughlin

09-03-2015

Charles Pasqua favorable au bagne et au Service Civique

La politique a horreur du vide. Nos politiques devraient le savoir. Faute de discours musclé, les anciens ont tendance ces derniers temps à se sentir une nouvelle jeunesse. Après Valéry Giscard d'Estaing demandant que la Grèce renonce à organiser les jeux olympiques et Jacques Chirac qui se souvient bien des petits canards du Général Mitterrand, c'est au tour de Charles Pasqua de reprendre la parole et de manière fracassante, en proposant "de restaurer le bagne de Cayenne, notamment, pour y envoyer la délinquance djihadiste". On remarquera que les tenants de l'Islam radical sont déjà rompus aux techniques de "cassage de pierres", rasant ici et là, au hasard de leurs raids meurtriers, les monuments de pierre qu'ils trouvent sur le chemin de leur 4X4.

> lire la suite
Les canards du Général Mitterrand
CC Flickr - Philippe Rouzet

29-01-2015

Jacques Chirac inquiet du sort des canards du Général Mitterrand

Que sont les petits canards que François Mitterrand hĂ©bergeait Ă  l'ElysĂ©e devenus ? Très soucieux de la continuitĂ© de l'Etat, Jacques Chirac prend rĂ©gulièrement "des nouvelles des palmipèdes que le GĂ©nĂ©ral Mitterrand m'avait confiĂ©s", auprès de François Hollande, le "prĂ©sident de la Corrèze pour qui [il a] votĂ© en 2012". Car de sources bien des informĂ©es, les douze canards se seraient Ă©chappĂ©s. "Sur les douze canards, nous en avons rĂ©cupĂ©rĂ©s treize", rassure l'ElysĂ©e. Bernard Cazeneuve, ministre de l'intĂ©rieur, en charge de la surveillance aĂ©rienne, rapporte que les canards ont bien "survolĂ© nos centrales nuclĂ©aires et que c'est pour cette raison qu'ils n'ont pas Ă©tĂ© abattus".

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | ŕ propos des cookies | mentions légales