Désinformations.com
Place de la Contrescarpe, haut lieu de sélection des candidats ministres de l'intérieur

10-10-2018
web-journal

Pourquoi le remaniement est en retard : Alexandre Benalla devait devenir ministre de l'Interieur

Plus d'une semaine que ça dure, provoquant l'effroi du monde. La démission surprise et en deux temps de Gérard Collomb a visiblement pris l'Elysée de court. La présentation du nouveau gouvernement prend du retard et l'opposition s'impatiente, ce que personne ne sait vu l'état de l'opposition. Pourquoi ce retard ? Notre stagiaire dévouée, Charlotte Dubonchoix, a mené une enquête auprès des proches de ceux qui côtoient ceux qui ont quelques connaissances des personnes qui ont un jour croisé les proches des voisins du président quand il était lycéen. Et l'explication est simple.

> lire la suite
Le palais de la peur

03-10-2018
web-journal

L'influence de Maître Roger effraie Emmanuel Macron, qui lâche du lest dans l'affaire Gérard Collomb

Il aura suffi d'un tweet pour faire trembler la Macronie. En annonçant ce mardi, à 18h10, son retour sur le réseau à l'oiseau bleu, et en publiant un billet pour dénoncer le sort injuste infligé au senior Gérard Collomb, notre bienaimé Rédacteur Suprême savait ce qu'il faisait. Et il a prouvé une nouvelle fois son immense influence : dans la soirée, par peur d'une nouvelle affaire délétère, le président de la SAS unipersonnelle Manu et Compagnie laissait enfin partir son deuxième ministre d'Etat démissionnaire.

> lire la suite
Corse, terre de Miss

17-12-2017
web-journal

Après la défaite à Miss France, l'indépendance de la Corse s'impose, selon Gilles Simeoni

Le président de la nouvelle assemblée unique de la Corse n'a pas mâché ses mots après l'humiliation subie à Châteauroux par la représentante de l'île de Beauté lors du concours Miss France 2018. «Première dauphine, c'est le coup d'Etat colonial de trop pour obliger la Corse à se plier au diktat continental des choix inadaptés aux spécificités de la Corse», invective Gilles Simeoni, qui promet de mettre en oeuvre le processus d'indépendance «dès lundi, après la sieste».

> lire la suite
Insoumis attendant la fin du monde

24-09-2017
web-journal

Selon Jean-Luc Mélenchon, c'est la rue qui a empêché la fin du monde

Après avoir semblé faire siennes les conclusions des travaux de David Meade qui concluait à une fin du monde certaine le 23 septembre, Jean-Luc Mélenchon a mis en garde le gouvernement et le président de la République. Lors de son discours à l'issue de la manifestation qui a potentiellement rassemblé plus d'un million d'insoumis en comptant les journalistes et les téléspectateurs de BFM, le quatrième homme de la présidentielle de mai dernier a été clair : «c'est la rue qui a empêché la fin du monde».

> lire la suite
La fin du monde, encore ?

18-09-2017
web-journal

23 septembre 2017 : la fin du monde n'aura pas lieu, rassure Emmanuel Macron

Les prédictions de David Meade, prédicateur chrétien et astronome amateur à sensation, font froid dans le dos planétaire. La fin du monde aura lieu, selon ses analyses les plus fines, le 23 septembre 2017 et au plus tard le 5 octobre. S'appuyant sur les écrits bibliques «indiscutables», dont en particulier l'Apocalypse - le livre plein d'espoir qui conclut la Bible - en son chapitre 12, prévoyant ladite fin du monde, et sur des observations du ciel «vérifiables par tous», David Meade est formel : le rassemblement populaire convoqué par Jean-Luc Mélenchon samedi prochain contre «le coup d'Etat social» d'Emmanuel Macron marquera le début de la fin du monde.

> lire la suite
Résultats du bac
CC Wikimedia

02-07-2016

Résultats du BAC 2016 le 5 juillet 2016 : les recours pour contester ses notes

Les résultats du BAC 2016 tombent mardi 5 juillet. Pleurs, cris de joie, les réactions des candidats ne sont jamais les mêmes selon leur admission ou non. Pour celles et ceux qui ne sont pas admis du premier coup, plusieurs recours sont possibles. Si la mention «passe second groupe» figure en face d'un nom, une convocation aux épreuves rattrapages de rattrapage sera adressée à l'élève en échec flagrant dans les meilleurs délais, dès qu'il ou elle aura choisi les deux matières qu'il souhaite passer au rattrapage. Attention, seules les matières écrites peuvent être sélectionnées. En cas d'échec, une fois de plus à ces épreuves, l'élève sera déclaré «bon à rien» et devra redoubler ou passer directement à la case Pôle Emploi.

> lire la suite
Place Beauvau
CC Wikimedia

29-01-2016

Remaniement du gouvernement : Manuel Valls remercié, Bernard Cazeneuve à Matignon

C'est une tradition toute française : il est dit que la place Beauvau est la case menant au sommet de l'Etat, Matignon ou l'Elysée. Nicolas Sarkozy, Manuel Valls... et maintenant Bernard Cazeneuve. L'éviction de Manuel Valls, premier ministre de guerre qui entretenait des relations complexes avec François Hollande, était prévisible. Et nous l'avions toujours annoncée. Le bi-national franco-catalan vivait mal l'extension de la déchéance de nationalité à tous les Français. Une réalité politique qu'il n'entendait pas présenter aux députés, alors que son objectif de rétrécissement de la majorité lui réussissait si bien.

> lire la suite
Terrain de foot de Limeray (37) : le banc des ministres
CC Wikimedia

01-01-2016

2016 : François Hollande affine sa stratégie de reconquête

Fort du tollé soulevé par la présence de Manuel Valls lors de la finale de la Champions League à Berlin en juin 2015, le premier ministre étant supporter du FC Barcelone, et de son aller-retour en jet aux frais du contribuable, le Président Hollande aurait donné des consignes strictes en matière de supporterisme gouvernemental en cette année de coupe d'Europe. Selon nos désinformations, une répartition des sports et clubs à supporter a fait l'objet d'un arbitrage au plus haut niveau de l'Etat. Nous sommes en mesure de vous communiquer en exclusivité la liste validée par le Président de la République et vous en livrons les principaux extraits.

> lire la suite
Kabomghoro, terre de contrastes
CC Flickr - ecololo

25-02-2015

Kabomghoro : le président Obo Pnajingobé brigue un vingtième mandat

Oscar Obo Pnajingobé, l'actuel président du Kabomghoro, l'ancienne colonie luxembourgeoise, devrait, malgré les tensions, annoncer sa candidature à la prochaine élection présidentielle qui doit se tenir en juin. Le président du Kabomghoro, Oscar Obo Pnajingobé, n'est au pouvoir que depuis 54 ans. Demandant la confiance des électeurs pour "achever l'oeuvre de redressement de la nation entreprise il y 54 ans", il devrait être désigné candidat à la prochaine élection présidentielle, ce mercredi, lors d'une réunion de son parti unique, l'Union pour la République Travailleuse et Innovante du Kabomghoro Autonome Indépendant Réunifié (URTIKAIR), au pouvoir depuis 54 ans. 700 délégués de l'URTIKAIR sont ainsi convoqués à cette convention d'investiture qui se déroule à D'joumba Kalinga, à 1.424 kilomètres au nord de Lumboucto et ce, alors que l'élection présidentielle est fixée au 15 juin.

> lire la suite
La Ruhr
CC Wikimedia

26-01-2015

Victoire de Syriza : Alexis Tsipras fait occuper la Ruhr pour annuler la dette grecque

Le parti Syriza dispose de la majorité absolue et se trouve en position de force face à l'Union européenne allemande. Le jeune leader gauchiste irresponsable, Alexis Tsipras, a aussitôt demandé l'annulation des deux tiers de la dette grecque. En entendant une réponse qu'il souhaite "amicale", quatre régiments d'élite de l'armée grecque ont été parachutés dans la nuit pour occuper la Ruhr : "une simple mesure de précaution amicale. La confiance n'interdit pas le chantage..."

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales