@desinfopointcom
Amiens, vraie capitale de France

17-12-2017
web-journal

Emmanuel Macron annule l'Ă©lection de Miss Nord-Pas-de-Calais et nomme Miss Picardie

Tenu au courant minute par minute par pigeons messagers directement au château de Chambord où il fêtait avec quelques amis (2.000 convives, 700 danseuses sri-lankaises, trois orchestres dont celui de la garde républicaine et le Philharmonique de Berlin), le président jupiterien n'a pas décoléré entre le 17ème plat (faisan sauvage d'Ethiopie rôti au safran du Bengale) et le 18ème (flan de Panda de Singapour mariné aux opiacés d'Afghanistan). «L'Elysée comptait sur l'élection de Miss Picardie, Paoulina Prylutska, au titre royal de #MissFrance2018», explique un conseiller satellite de Jupiter.

> lire la suite
Corse, terre de Miss

17-12-2017
web-journal

Après la défaite à Miss France, l'indépendance de la Corse s'impose, selon Gilles Simeoni

Le président de la nouvelle assemblée unique de la Corse n'a pas mâché ses mots après l'humiliation subie à Châteauroux par la représentante de l'île de Beauté lors du concours Miss France 2018. «Première dauphine, c'est le coup d'Etat colonial de trop pour obliger la Corse à se plier au diktat continental des choix inadaptés aux spécificités de la Corse», invective Gilles Simeoni, qui promet de mettre en oeuvre le processus d'indépendance «dès lundi, après la sieste».

> lire la suite
Les obsèques du scandale carbone

11-12-2017
web-journal

One Planet Summit : la France critiquée pour le bilan carbone des obsèques de Johnny Hallyday

La planète fête les deux ans de l'accord historique de Paris, qui avait permis aux pays signataires de s'engager sur une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre en commençant chez leurs voisins. La France, pays accueillant le «One Planet Summit» qui célèbre ledit accord, se retrouve toutefois mise en cause par la communauté écologique internationale qui critique vertement les obsèques de Johnny Hallyday.

> lire la suite
Polyphonies qui font mal Ă  l'oreille

11-12-2017
web-journal

Les chorales des écoles devront chanter en corse, prévient Gilles Simeoni

Le quasi prĂ©sident de l'assemblĂ©e unique de Corse n'a pas tardĂ© Ă  prendre la mesure des enjeux auxquels l'Ă®le de BeautĂ© est confrontĂ©e face Ă  un Etat colonial oppresseur de l'identitĂ© insulaire. Alors que le ministre de l'Ă©ducation aux ordres d'Emmanuel Macron annonçait ce matin la crĂ©ation obligatoire d'une chorale dans toutes les Ă©coles et collèges, Gilles Simeoni pose ses conditions : «oui aux chorales mais nous exigeons qu'elles chantent uniquement en corse».

> lire la suite
Mariano Rajoy réagissant aux élections corses

11-12-2017
web-journal

Mariano Rajoy lance un mandat d'arrĂŞt contre Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni

Après sa gestion très critiquée de la crise en Catalogne, le président du gouvernement de Madrid n'a pas perdu de temps pour réagir à la nette victoire des nationalistes et autonomistes corses. Mariano Rajoy a en effet lancé un mandat d'arrêt européen contre les deux alliés de l'île de Beauté, «à titre préventif», et en a profité pour mettre en garde Carles Puigdemont, l'ex-président catalan en exil à Bruxelles, contre toute tentative de récupération politique des résultats des élections territoriales en Corse.

> lire la suite
Johnny Hallyday, quand il Ă©tait vivant

06-12-2017
web-journal

L'autopsie de Johnny Hallyday confirme qu'il Ă©tait vivant avant de mourir

La nouvelle du décès de Johnny Hallyday a jeté la consternation en France, où l'émotion efface largement celle provoquée par la disparition de Jean d'Ormesson qui aura joué de malchance alors que, déjà immortel, il avait tout le temps de mourir à une meilleure date. Cette nouvelle a aussi provoqué la suspicion dans les rédactions qui ont dû croiser les sources les plus diverses avant de pouvoir publier la sinistre annonce. Le gouvernement aux ordres d'Emmanuel Macron, grand lecteur de Jean d'Ormesson et en même temps passionné par Johnny Hallyday pour faire peuple, a immédiatement réagi en demandant une autopsie.

> lire la suite
Emmanuel Macron réfléchissant à la fiscalité

24-11-2017
web-journal

Black Friday : la taxe d'habitation en promotion

C'est devant les maires rĂ©unis en congrès qu'Emmanuel Macron a annoncĂ© la bonne nouvelle : «à l'occasion du Black Friday, nous ferons entrer la fiscalitĂ© dans la modernitĂ© numĂ©rique en proposant une remise pouvant atteindre 50% aux gens qui se connecteront sur le site des impĂ´ts». Rien n'ayant Ă©tĂ© laissĂ© au hasard, le prĂ©sident de la RĂ©publique le plus intelligent depuis ValĂ©ry Giscard d'Estaing a aussi annoncĂ© les mesures d'accompagnement de cette promotion.

> lire la suite
L'agenda du Président, preuve qu'il néglige le beaujolais nouveau

16-11-2017
web-journal

Beaujolais nouveau 2017 : le rendez-vous manqué d'Emmanuel Macron avec le peuple

Aujourd'hui, le peuple de France célèbre le Beaujolais nouveau mais l'agenda du président de la République le plus intelligent depuis Charles de Gaulle l'ignore. Aucune dégustation, pas même un déjeuner de travail ni un dîner célébré à la Sainte Espèce emblématique de nos terroirs viticoles. «Emmanuel Macron n'a pas répondu à notre invitation, c'est un bien triste jour pour la France», nous déclare Emilion Dubonchoix, porte-parole du syndicat des viticulteurs.

> lire la suite
A la recherche du socialisme perdu, allégorie

28-10-2017
web-journal

Licenciements au PS : les permanents démissionnent pour toucher le chômage Macron

La dĂ©route Ă©lectorale du Parti socialiste en mai et juin 2017 a des effets bien tangibles pour les caisses de la rue de SolfĂ©rino : il n'y a plus d'argent, il faut vendre le siège du parti de François Mitterrand et licencier les permanents. Un plan de sauvegarde de l'emploi, autrement dit un plan de licenciement, frappe de plein fouet les militants permanents salariĂ©s ou apparatchiks du PS.

> lire la suite
Beurre soumis Ă  fat tax

27-10-2017
web-journal

PĂ©nurie de beurre : Emmanuel Macron veut une fat tax pour compenser la flat tax

Le déplacement du chef de l'Etat en Guyane, au cours duquel il a promis de ne rien promettre, aura pu être jugé pour le moins fugace par certains observateurs prompts à la critique outrancière car inaptes à saisir la pensée jupitérienne complexe. Et pourtant, "Macron avait comme d'habitude un jet d'avance sur tout le monde", avance Maxime Dubonchoix, analyste politique de la cellule En Marche de Villeneuve la Garenne, fier du professionnalisme du gouvernement.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | ŕ propos des cookies | mentions légales