@desinfopointcom
credit33.fr
Peuple apprenant à se laisser guider par la Liberté seins nus

04-05-2018
web-journal

Emmanuel Macron arbitre : «toutes les femmes doivent envoyer une dediboobs à Maître Roger»

La France est gouvernée. Depuis un an, son plus jeune dirigeant depuis Bonaparte a fait prendre un virage majeur à la politique comme on la pratiquait dans l'ancien monde. Celui où l'on ne décidait pas, au risque de voir la France perdre en compétitivité. Fidèle à sa méthode de concertation, Emmanuel Macron n'a donc pas attendu la fin du sondage lancé en ligne par notre Rédacteur Suprême suite aux atermoiements de son épouse dont nous avons témoigné dès hier. «Toutes les femmes doivent envoyer leurs dédiboobs à Maître Roger sur Twitter pour son anniversaire», a-t-il arbitré.

> lire la suite
Emmanuel Macron, de droite

01-04-2018
web-journal

Emmanuel Macron révèle qu'il est de droite

A l'avant-veille du mouvement social qui provoquera la paralysie de la France qui prend le train, le président le plus jeune de l'histoire de la République vient de révéler ce dont seuls les Insoumis, dans leur grande sagesse, martelaient depuis plus d'un an : «j'ai toujours été de droite», a ainsi confié un Emmanuel Macron aux ouvriers venus rénover en urgence le court de tennis du pavillon de la Lanterne et à qui il offrait un petit beurre et un café filtre pour discuter ce dimanche matin 1er avril de l'irresponsabilité des cheminots qui vont prendre la start-up nation en otage. Ça devait rester du off mais un des ouvriers, Raoul Dubonchoix, a immédiatement tweeté la phrase macronienne.

> lire la suite

07-02-2018
interview
(-18)

Un blog, des mots

Un nouveau blogueur des oulimots se présente à nous, heureux lecteurs de Désinformations.com, et il est poète. La joie est grande de découvrir le sieur Charlie, un mâle qui a des mots, et des maux, et qui a mal... enfin, bref, un blogueur à lire de toute urgence après avoir apprécié sa géniale interview par Maître Roger, notre rédacteur suprême bien-aimé. Une interview qui est une fois de plus l'occasion de remercier Popins, créatrice et meneuse d'oulimots.

> lire la suite
La France, centre du monde, choisit la couleur moyenne de l'Univers

22-01-2018
web-journal

La France abandonne son drapeau tricolore

Matignon, toujours à la recherche de nouvelles économies innovantes et structurelles, vient d'annoncer l'abandon de l'aéroport de Notre Dame des Landes ainsi que la candidature de la France à l'Exposition universelle de 2025. «Notre souci est de faire des économies en commençant par ce qui ne sert à rien», déclare le Premier de cordée gouvernementale, un certain Édouard Philippe, «et c'est pas fini...»

> lire la suite
En avant la musique !

11-01-2018
interview

Rock and blog avec Fanch

L'interview d'aujourd'hui nous emmène en Bretagne, terre de contrastes musicaux, d'où nous écrit Fañch, festivalologue et twittos fou, auteur du blog «RockFanch» où il chronique toutes les musiques qu'il aime. Une bien belle idée culturelle représentative de la magie des Internets contemporaine qui permet au profane inculte, fût-il suprême par ailleurs, de découvrir des sons dont il ignorait jusqu'à la probabilité de l'existence. Un blog qui donne envie de troquer son béret pour un bonnet rouge et partir festivaler vers l'inconnu de l'au-delà musical.

> lire la suite
Emmanuel Macron, trop complexe

02-01-2018
web-journal

Macron postera des tutoriels sur Youtube

Après ses interminables voeux de dix-huit minutes, le constat est amer à l'Elysée : «la moitié des téléspectateurs ont décroché au bout de deux minutes d'allocution, puis le taux d'audience est devenu quasi nul à partir de la quatrième minute...», analyse Brice Dubonchoix, politologue de l'Institut Désinformation et Opinion Francophone (IDOF). La pensée d'Emmanuel Macron est trop complexe dans un monde où le temps de concentration excède rarement cinq minutes, surtout auprès de l'électorat peu rompu aux discours fleuves de type cubain.

> lire la suite
Bisous dans le cou

29-12-2017
web-journal

Saint Roger 2017 : le gouvernement prévoit une croissance significative des bisous dans le cou des filles

Après les prévisions de croissance revues à la hausse pour 2017 et le pouvoir d'achat bientôt rendu aux Français après des années de spoliation socialo-irresponsable, les bonnes nouvelles se poursuivent. Le gouvernement prévoit en effet une «croissance de l'ordre de 15 pour cent du nombre de bisous dans le cou des filles traditionnellement offerts pour la Saint Roger», nous explique Christophe Castaner, porte-parole dudit gouvernement aux ordres d'Emmanuel Macron et en même temps grand chef de la République en marche, le parti aux mêmes ordres.

> lire la suite
Emmanuel Macron réfléchissant à la fiscalité

24-11-2017
web-journal

Black Friday : la taxe d'habitation en promotion

C'est devant les maires réunis en congrès qu'Emmanuel Macron a annoncé la bonne nouvelle : «à l'occasion du Black Friday, nous ferons entrer la fiscalité dans la modernité numérique en proposant une remise pouvant atteindre 50% aux gens qui se connecteront sur le site des impôts». Rien n'ayant été laissé au hasard, le président de la République le plus intelligent depuis Valéry Giscard d'Estaing a aussi annoncé les mesures d'accompagnement de cette promotion.

> lire la suite
Christophe Castaner, un parcours complexe

16-11-2017
web-journal

LREM adopte une organisation simple pour la pensée complexe

LREM, fort d'un réseau de militants et d'élus neufs et motivés, a mis en place une organisation adaptée à la pensée complexe qui oriente à présent la politique de la France. L'organisation est simple : un comité efficace et performant élit Christophe Castaner à la présidence de LREM. C'est un processus rapide et efficace comme les aime le mouvement anti-système "En Marche". En effet, le candidat est unique, et il est approuvé par le chef. Ensuite, après tant de simplicité, le parti peut se dévouer à la mise en oeuvre de la pensé complexe, au service de la France.

> lire la suite
A la recherche du socialisme perdu, allégorie

28-10-2017
web-journal

Licenciements au PS : les permanents démissionnent pour toucher le chômage Macron

La déroute électorale du Parti socialiste en mai et juin 2017 a des effets bien tangibles pour les caisses de la rue de Solférino : il n'y a plus d'argent, il faut vendre le siège du parti de François Mitterrand et licencier les permanents. Un plan de sauvegarde de l'emploi, autrement dit un plan de licenciement, frappe de plein fouet les militants permanents salariés ou apparatchiks du PS.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | contact | à propos des cookies | mentions légales