@desinfopointcom
Tapisserie de Maître Roger, repartant à la conquête du web francophone de bon goût

01-04-2017
humeur

Pourquoi je relance Désinformations.com

Depuis ce triste 9 novembre 2016, le monde était plongé dans le double désarroi causé par l'élection de Donald Trump dans les conditions démocratiques que l'on sait et par ma décision d'arrêter Désinformations.com pour ma meilleure raison qui soit : ça ne m'amusait plus. Après un ultime billet empreint du bon goût qui avait fait mon succès il y a tout juste quatre mois, j'avais décidé dans ma grande sagesse de rejoindre la troupe anonyme des blogueurs, abandonnant avec courage mon si merveilleux statut de rédacteur suprême pour devenir un blogueur parmi les blogueurs. Mais aujourd'hui je reviens, réjouissez-vous.

> lire la suite

01-12-2016

Sondage IDOF : François Hollande gagne 56 points de confiance

Trois semaines après les adieux de Maître Roger, un autre grand leader de ce début de siècle vient donc d'annoncer qu'il quitte lui aussi la scène. Le président de la République sortant ne se représentera pas pour un second mandat. C'est la seconde fois seulement que cela se produit depuis 1974, encore que l'analogie prête à débat selon les experts puisque François Hollande réussit l'exploit sans l'excuse d'une maladie, lui. Cette décision du successeur du présidentissime, élu en 2012 après l'accident électoral que l'on sait, bouleverse le paysage politique de 2017. A commencer par la cote de popularité du locataire désormais très précaire de l'Elysée qui fait un bond historique.

> lire la suite
Sablé-sur-Sarthe, où a été vu le Fillonus Primarus
CC Wikimedia

28-08-2016

Des biologistes découvrent la bête la plus droite du monde

Etonnante découverte réalisée par une équipe de biologistes américains spécialistes de l'animal politique, et c'est en France que ça se passe. Une nouvelle espèce de primate a été mise à jour en cette fin d'été et elle présente une particularité inédite : elle se tient droit comme un I. «C'est stupéfiant», note le Professeur Paul-Alain Dubonchoix, «quelles que soient les conditions climatiques, le Fillonus Primarus ne s'incline jamais». Certains observateurs affirment avoir aperçu la bête qui se tient si droite chaussée de bottes ce week-end à Sablé-sur-Sarthe

> lire la suite
Jean-François Copé revient, TF1 est prête, aussi
Youtube

14-02-2016

Jean-François Copé et François Fillon candidats aux primaires : la COCOE se déclare prête

La déclaration de candidature de l'ex-président par putsch de l'ex-UMP a été accueillie ce soir avec force enthousiasme dans les milieux statistiques. La perspective d'un nouveau scrutin auquel participeront Jean-François Copé et François Fillon promet en effet de nouvelles actions de recomptages sur fond de polémique statistique, comme aux heures glorieuses de novembre 2012, lorsque la COCOE (Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales) de l'ex-UMP avait longuement cherché qui avait été le vainqueur de l'élection à sa présidence. Nouveauté avec la primaire de 2016 : le vote sera ouvert à tous et non aux seuls adhérents de l'ex-UMP, ce qui démultipliera à l'infini les possibilités de triche.

> lire la suite
Nicolas Sarkozy, qui a évolué

24-01-2016

Dans son livre, Nicolas Sarkozy donne raison aux Français d'avoir voté Hollande en 2012

"Les gens ils ont eu raison qu'ils ont voté pour Hollande tellement que j'ai fait des conneries", confesse l'ex-présidentissime dans son livre-confession. Du yacht de Bolloré au pôv' con du salon de l'agriculture, sans oublier le bouclier fiscal ou les 35 heures non abrogées, Nicolas Sarkozy le reconnaît lui-même : "si j'aurais pas été moi, j'aurais pas voté pour moi vu comme mon septennat il a été nul". Il reconnaît ses erreurs, tout en rappelant qu'il a toutefois sauvé la planète du crash financier global en 2008 et que "sans vouloir dire du mal et tout amalmagouiller, il n'y a pas eu d'attaques terroristes du genre Charlie ou Bataclan quand j'étais présidentissime", même si "les actes isolés de Mohamed Merah ils se sont produits quand tout le monde il avait compris que ce serait Hollande le prochain président". Mais il n'y a pas que l'autocritique constructive, "La France pour la vie" esquisse aussi le discours du futur candidat de 2017.

> lire la suite
L'horodateur, pomme de discorde à l'ex-UMP
CC Flickr - PoloGoomba

04-06-2015

Le bureau politique de l'ex-UMP se divise sur la question des horodateurs

On pensait l'ex- UMP - ex-RPR - ex-UDR (car il ne faut jamais oublier d'où l'on vient) enfin apaisé après le retrait définitif de la vie politique de Nicolas Sarkozy, ex-présidentissime victime de l'accident électoral du 6 mai que l'on sait. Et lui-même conseillait aux jeunes de l'UMP, comme Alain Juppé, François Fillon ou Jean-François Copé "de pas qu'ils se divisent". Las. La question centrale des horodateurs remet le feu aux poudres. Réunis en bureau politique, les cadres du parti ex-UMP - ex-RPR - ex-UDR (car il ne faut jamais oublier d'où l'on vient), ont tenté de définir une position commune sur ce sujet sensible s'il en est.

> lire la suite
Nicolas Sarkozy annonçant son départ à son staff
CC UMP Photos

03-06-2015

Nicolas Sarkozy arrête définitivement la politique

"Il y a trop de pression ; c'est décidé, j'arrête, définitivement". Le visage grave, tendu, mais décidé, Nicolas Sarkozy, ex-présidentissime victime de l'accident électoral du 6 mai que l'on sait, a réuni son cabinet politique de l'ex-UMP : "c'est pas possib' ça que je dise de mon ami François Bayrou qu'il est un bègue sidaïque que je vais crever, c'est pas mes mots que je dis, ça ne ressemble pas à moi... C'est pourquoi que j'ai décidé que je devais que j'arrête la politique..." Une vingtaine de fidèles sont autour de lui, dont François Fillon, Jean-François Copé et Alain Juppé, tous très émus, mais dignes. De sources bien désinformées, Henri Guaino, la plume de Nicolas Sarkozy, s'est quand même effondré en larmes dans les toilettes de l'ex-UMP, en récitant du Malraux.

> lire la suite
Un abattoir pour changer l'UMP
CC Flickr - Jacqueline Poggi

31-05-2015

En faisant siffler ses rivaux, Nicolas Sarkozy conforte son leadership sur l'ex-UMP

Hier sonnait l'ère de la refondation, du renouveau et de la renaissance pour l'ex-UMP. Après les générations de gaullistes, libéraux, radicaux et démocrates-chrétiens qui ont sauvé tant de fois la République, l'ex-présidentissime a une nouvelle fois fait don de son corps à la France pour refonder l'ex-UMP et redonner de l'espoir à ses partisans qui, tels les partis rassemblés par Jean Moulin autour de la table du CNR, refusent la collaboration. Autour de la table de l'ex-UMP, il y aura donc l'ex-présidentissime mais aussi ses rivaux inconscients de l'enjeu planétaire du retour très attendu de Nicolas Sarkozy sur la scène internationale, un retour que même Angela Merkel a souhaité dans une vidéo transmise aux militants de l'ex-UMP en ouverture du congrès d'hier dans l'ancienne "halle aux boeufs" des ex-abattoirs de La Villette, marqueur gaulliste s'il en est. Quant aux rivaux inconscients, c'est bien sûr sous les sifflets qu'ils s'exprimeront désormais lors de toutes les réunions de famille.

> lire la suite
François Fillon, économiste distingué
CC Flickr - World Economic Forum

19-02-2015

François Fillon lauréat du prix Houdini de l'économie

Reçu ce jeudi sur France Inter, François Fillon démarrait sans ambages son intervention : "François Hollande a été élu sur un mensonge : il n'y a jamais eu de crise". Le silence assourdissant de nos collègues journalistes et néanmoins amis des sévices publics n'a cependant pas obscurci l'attention de Charlotte Dubonchoix, notre stagiaire magnétophone, qui a aussitôt adressé un enregistrement au Grand Jury l'Eco de Désinfo : à l'unanimité, celui-ci a décerné à François Fillon la palme 2015 du Mythe Economique, dite Prix Houdini de l'Economie. Emu, le lauréat nous a gratifié de ses impressions au micro de Charlotte : "c'est la récompense de huit ans d'efforts dans le déni, je suis heureux de constater que le mérite et le travail sont encore récompensés dans ce pays. Je crois aux vertus de la Communication, la Mère Toute-Puissante, et en Nicolas, son fils unique."

> lire la suite
Le Doubs, terre de contraste
CC Wikimedia

03-02-2015

Nicolas Sarkozy : «dans le Doubs, abstiens-toi»

La bataille pour la succession du siège parlementaire de Pierre Moscovici oppose au second tour le candidat PS irresponsable à la candidate FN experte en supériorité des races. Embarras à l'UMP : faut-il appeler à faire barrage au FN ou au PS, voire aux deux ? François Fillon a réuni son équipe d'experts en sectarisme politique pour prendre une position : "à ce stade de l'analyse, nous ne pouvons pas déterminer qui des deux est le plus sectaire".

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2017 | contact | à propos des cookies | mentions légales