Le dediboobs à Maître Roger pour le 8 mai

02-05-2017
humeur

Marine Le Pen interdira les dediboobs

La bataille de l'entre-deux tours fait rage, les deux candidats anti-système non dégagés s'occissent sur l'Europe, l'héritage du président irresponsable sortant ou encore l'importance de la Shoah. Pour tout dire je trouve tout ça moyennement intéressant et je voterai Macron, comme au premier tour, parce que je suis un garçon plutôt constant. En revanche, je suis affolé d'apprendre de sources bien désinformées proches d'un marchand de chemises brunes que Marine Le Pen projette d'interdire les dediboobs. Une nouvelle qui fait froid dans le dos quand on sait que son élection éventuelle pourrait intervenir la veille du 8 mai.

> lire la suite
Tapisserie de Maître Roger, repartant à la conquête du web francophone de bon goût

01-04-2017
humeur

Pourquoi je relance Désinformations.com

Depuis ce triste 9 novembre 2016, le monde était plongé dans le double désarroi causé par l'élection de Donald Trump dans les conditions démocratiques que l'on sait et par ma décision d'arrêter Désinformations.com pour ma meilleure raison qui soit : ça ne m'amusait plus. Après un ultime billet empreint du bon goût qui avait fait mon succès il y a tout juste quatre mois, j'avais décidé dans ma grande sagesse de rejoindre la troupe anonyme des blogueurs, abandonnant avec courage mon si merveilleux statut de rédacteur suprême pour devenir un blogueur parmi les blogueurs. Mais aujourd'hui je reviens, réjouissez-vous.

> lire la suite
Elle n'est pas blogueuse mode mais elle a des gros seins

03-02-2015
interview

Elle n'est pas blogueuse mode mais...

Emilie n'est pas blogueuse mode mais ne manque pas d'arguments solides pour susciter l'intérêt à l'égard de ses écrits sur son blog titré, avec bon goût et lucidité, "Je ne suis pas blogueuse mode mais j'ai des gros seins", faisant d'elle une blogueuse décomplexée et consciente de son influence, qui sait ce qu'elle veut (un boulot, de la bière et du gras à table) dans la vraie vie, tout en sachant être sélective dans ses choix rédactionnels deux point zéro même s'ils paraîtront irrationnels, tel ce souhait d'écrire pour Télérama plutôt que pour Désinformations.com que nos lecteurs bien désinformés ne comprendront probablement pas. Nos lecteurs qui, néanmoins, apprécieront cette interview qu'elle a condescendu à accorder à Maître Roger, ce rédacteur normal qu'elle a su remettre à sa place : un follower et puis c'est tout. Merci pour ce moment, Emilie.

> lire la suite
1
© des informations point comme... | 1999-2017 | à propos des cookies | mentions légales