Désinformations.com
Love baguette contre le déficit

05-10-2018
web-journal

La Love Baguette financera la réduction du déficit de l'Etat

2 euros ! Chaque citoyenne et chaque citoyen est appelé à cet effort national gagnant-gagnant : payer 2 euros sa baguette pour aider le président jupitérien à juguler le déficit budgétaire. Pendant dix ans, la baguette passe donc à 2 euros dans toutes les boulangeries et dépôts de pain. En l'achetant, 50 centimes sont reversés à l'association Aides qui lutte contre le Sida et 50 centimes à l'Etat. Pourquoi ? Pour lutter en même temps contre le Sida et le déficit budgétaire.

> lire la suite
Cliquez pour mieux comprendre la fin du monde

29-05-2018
web-journal

Fin du monde le 24 juin 2018  Emmanuel Macron réussira-t-il là où ses prédécesseurs ont échoué ?

De nouvelles rumeurs de fin du monde bruissent sur les Internets et au-delà. La fin du monde, moult fois annoncée ces dernières années, n'a jamais eu lieu. A commencer par le 21 décembre 2012 qui a provoqué la déception sept mois après l'accident électoral de Nicolas Sarkozy dont on se souvient. Nous ne saurons hélas jamais si l'ex-présidentissime aurait ou non sauvé la planète comme il s'y était engagé. Nous n'avons pu qu'assister, impuissants, à la lamentable passivité du pouvoir socialo-irresponsable qui avait été incapable d'organiser ladite fin du monde. Aujourd'hui, Emmanuel Macron s'engage pour la fin du monde.

> lire la suite
Cheminots irresponsables

16-02-2018
web-journal

Réforme de la SNCF : la suppression des trains réglerait le problème des cheminots

Le rapport remis par Jean-Cyril Spinetta hier au premier ministre, un certain Edouard Philippe dont nos sources bien désinformées cherchent à établir s'il existe vraiment, propose une évolution moderne et concurrentielle de la SNCF qui pourrait permettre à terme de régler le problème que pose depuis tant d'années le statut des cheminots. Le gouvernement jupitérien souhaite toutefois voir plus loin : supprimer les trains permettrait dès aujourd'hui de ne plus avoir de cheminots.

> lire la suite
Alain Peyrefitte revient !

04-01-2018
web-journal

Emmanuel Macron nomme Alain Peyrefitte ministre de la lutte contre les fake news

Après avoir annoncé une grande loi contre la désinformation et donc contre l'oeuvre de Maître Roger, notre rédacteur suprême et créateur de Désinformations.com en 1999, le web-journal satirique francophone de bon goût, Emmanuel Macron a décidé de confier le dossier des fake news à un expert, en nommant au gouvernement Alain Peyrefitte, ancien ministre de l'information du général de Gaulle et à ce titre hautement qualifié pour le poste.

> lire la suite
La Sorbonne ? Oui si...

31-10-2017
web-journal

Oui si : la syntaxe inclusive de la grande transformation macronienne

C'est au détour des annonces du gouvernement sur la réforme de l'Université que les transformations jupitériennes de la langue française se font jour : on touche ici au coeur de la transformation macroniste. Ainsi, le Ministre de l'enseignement aux supérieurs indique avec un nouveau vocabulaire que les bacheliers, dont certains ne sont rien, pourront choisir librement la filière qu'ils souhaitent.

> lire la suite
A la recherche du socialisme perdu, allégorie

28-10-2017
web-journal

Licenciements au PS : les permanents démissionnent pour toucher le chômage Macron

La déroute électorale du Parti socialiste en mai et juin 2017 a des effets bien tangibles pour les caisses de la rue de Solférino : il n'y a plus d'argent, il faut vendre le siège du parti de François Mitterrand et licencier les permanents. Un plan de sauvegarde de l'emploi, autrement dit un plan de licenciement, frappe de plein fouet les militants permanents salariés ou apparatchiks du PS.

> lire la suite
Carles Puigdemont, complexe

11-10-2017
web-journal

Emmanuel Macron nie avoir écrit le discours de Carles Puigdemont

Hier soir, la Catalogne a été proclamée indépendante le temps d'une demi-phrase : «nous décidons de l'indépendance de la Catalogne et en même temps nous décidons de suspendre l'effet de cette décision». Cette déclaration d'indépendance intermittente a semé le trouble dans toute l'Espagne mais aussi en Europe. Cet entre-deux ne ressemble pas, en effet, au style du président du gouvernement de Barcelone qui a plutôt habitué les observateurs à un discours musclé et jusqu'au-boutiste. Alors que l'on s'attendait à retrouver l'influence de Boris Johnson, partisan d'un hard españexit, les regards se sont tournés vers Paris. D'où en effet peut venir cette nouvelle approche complexe de l'indépendance sinon d'Emmanuel Macron ?

> lire la suite
La France qui va vite et en même temps accumule les retards

09-09-2017
web-journal

La retraite des fainéants de la SNCF sera indexée sur les heures de retard

Le président le plus jeune de l'Histoire de France entend transformer en profondeur la SNCF. "Je vous ici livre un extrait de ma pensée complexe", indique-t-il à nos sources bien désinformées, "si l'on veut que les TGV, fierté de la nation souveraine et en même temps européenne, soient à l'heure, alors la modernité commande d'introduire une décote des pensions proportionnelle au nombre cumulé d'heures de retard prises par la somme des trains SNCF circulant tout au long de la carrière du cheminot fainéant au moment où il annonce vouloir liquider ses droits".

> lire la suite
Ensemble la France, le slogan enfin expliqué

03-09-2017
web-journal

Macron demande aux pauvres un ultime effort pour les riches

«L'allègement de l'ISF pour les ultra-riches ne pourra être financé que par d'ultimes efforts de tous, y compris les plus pauvres, en même temps que les charges des entreprises seront elles-mêmes diminuées». C'est en ces termes complexes que le plus jeune dirigeant français depuis Napoléon entend, selon nos sources bien désinformées, «repenser la redistribution» héritée d'un temps où la pensée des politiques n'était «pas assez subtile pour embrasser les enjeux auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui et demain».

> lire la suite
Un de nos ancêtres les Gaulois
© 2016 Editions Albert René

29-10-2016

Nicolas Sarkozy fête l'anniversaire d'Astérix et refuse le changement d'heure

Après ses mâles déclarations sur nos ancêtres les Gaulois, l'ex-présidentissime ne pouvait qu'être l'invité d'honneur à l'anniversaire d'Astérix qui fête aujourd'hui ses 57 ans. Le village d'Armorique est en liesse, les légionnaires romains des camps retranchés d'Aquarium, Babaorum, Laudanum et Petitbonum sont sur les dents en attendant la grande bagarre qui célébrera la grande fête, avant le traditionnel banquet où Nicolas Sarkozy et Carla Bruni mangeront du sanglier et boiront de la cervoise, comme l'ont fait leurs ancêtres les Gaulois avant eux. Le candidatissime des élections de la droite fera une déclaration de politique générale lors de laquelle il rappellera son opposition au changement d'heure.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales