@desinfopointcom
credit33.fr
Cheminots irresponsables

16-02-2018
web-journal

Réforme de la SNCF : la suppression des trains réglerait le problème des cheminots

Le rapport remis par Jean-Cyril Spinetta hier au premier ministre, un certain Edouard Philippe dont nos sources bien désinformées cherchent à établir s'il existe vraiment, propose une évolution moderne et concurrentielle de la SNCF qui pourrait permettre à terme de régler le problème que pose depuis tant d'années le statut des cheminots. Le gouvernement jupitérien souhaite toutefois voir plus loin : supprimer les trains permettrait dès aujourd'hui de ne plus avoir de cheminots.

> lire la suite
Une si longue tradition d'incidents à Montparnasse...

08-01-2018
web-journal

Montparnasse : les trains sont à l'heure, les voyageurs déplorent l'absence de cellule psychologique

Une énième panne a perturbé le trafic à la gare Montparnasse ce dimanche, entraînant son lot de gêne occasionnée pour les clients de la SNCF dont les divers TGV, rebaptisés NON-GO par quelques voyageurs facétieux, étaient bloqués à quai ou en rase campagne. Ce matin pourtant, tout se passe «normalement» selon le transporteur ferroviaire, ce qui n'est pas l'avis des passagers, comme en témoigne notre stagiaire envoyée spéciale sur les lieux. «C'est la panique ce matin encore à Montparnasse, les clients de la SNCF n'étaient pas prêts psychologiquement à ce que leurs trains soient à l'heure», nous indique ainsi Charlotte Dubonchoix.

> lire la suite
La France qui va vite et en même temps accumule les retards

09-09-2017
web-journal

La retraite des fainéants de la SNCF sera indexée sur les heures de retard

Le président le plus jeune de l'Histoire de France entend transformer en profondeur la SNCF. "Je vous ici livre un extrait de ma pensée complexe", indique-t-il à nos sources bien désinformées, "si l'on veut que les TGV, fierté de la nation souveraine et en même temps européenne, soient à l'heure, alors la modernité commande d'introduire une décote des pensions proportionnelle au nombre cumulé d'heures de retard prises par la somme des trains SNCF circulant tout au long de la carrière du cheminot fainéant au moment où il annonce vouloir liquider ses droits".

> lire la suite
Là où les socialistes ont tenu congrès
CC Flickr - Xavier

06-06-2015

En faisant applaudir François Hollande, Manuel Valls conforte son leadership sur le PS

Standing ovation pour François Hollande, président de la République élu après l'accident électoral de l'ex-présidentissime, lors du congrès irresponsable de Poitiers ce midi. C'est le premier ministre de clarté, Manuel Valls, qui a eu cette intuition géniale qu'il fallait soutenir le locataire précaire de l'Elysée et surtout cette force de conviction pour faire se lever la foule clairsemée des congressistes dont certains seraient encore socialistes selon nos désinformations les plus récentes. Outre la démonstration d'une réelle maîtrise de la stratégie socialiste, Manuel Valls a surtout conjuré le sort puisque sa précédente standing ovation avait marqué le début d'une crise des marqueurs de gauche.

> lire la suite
La carte du Tour, avant sa modification

14-04-2015

La carte du Tour de France 2015 modifiée pour éviter les passages à niveau

Après la tragédie évitée de justesse ce dimanche, quand le parcours du Paris-Roubaix a croisé une ligne de TGV, coupant en deux le peloton, le gouvernement irresponsable a été naturellement mis en cause pour n'avoir pas su assurer toute la sécurité requise à la reine des classiques. Sévèrement interpelé par Nicolas Sarkozy, président de sa famille politique, qui n'avait pas attendu l'arrivée de la reine des classiques pour fustiger "les trains qu'ils écrasent les vélos", le ministre de la clarté des transports, Alain Vidalies, a pris personnellement les choses en main et a étudié aujourd'hui même la carte du Tour de France 2015 pour en éliminer tout passage à niveau suspect.

> lire la suite
Ceux qui n'aiment pas le Paris-Roubaix prendront le train
CC Flickr - Chris Tank

12-04-2015

Le TGV coupe le peloton du Paris - Roubaix : l'UMP demande la démission du ministre des transports

C'est un incident inédit dont les conséquences humaines auraient pu être tragiques. Le peloton du Paris-Roubaix a été scindé en deux en raison de l'irruption inopinée d'un TGV alors que les cyclistes traversaient un passage à niveau au raz du pavé. L'incident qui n'a heureusement fait aucune victime a été immédiatement dénoncé par l'UMP qui y voit "une mesquine mesure de représailles après que les territoires du Nord Pas de Calais ont clairement rejeté le socialiste irresponsable lors des élections départementales". Nicolas Sarkozy, grand amateur de bicyclette, a pris lui-même l'affaire en main et appelle de ses voeux la démission du ministre des transports et la création d'une commission d'enquête parlementaire.

> lire la suite
Esprit du 11 Janvier
CC Wikimedia

18-02-2015

La SNCF organise une épreuve de vivre ensemble pour cultiver l'esprit du 11 Janvier

Alors que le gouvernement irresponsable invoque l'article 49-3 pour faire passer en force la loi Macron, montrant ainsi son incapacité à construire un projet qui rassemble tous les Français, d'autres acteurs de la vie publique apportent, eux, leur contribution à un vivre ensemble en crise. Le transporteur terrestre horizontal à horaires variables et tarification aléatoire, la SNCF, a lancé une expérience pilote aujourd'hui en interrompant la circulation des TGV entre Roissy et Massy, orientant ainsi des centaines de passagers incrédules vers le RER et le métro, avec pour destination finale mais incertaine les gares parisiennes pour une joyeuse pagaille. Notre rédacteur suprême, Maître Roger, a accepté bien volontiers de se mêler à la foule des anonymes qui ont participé à cette nouvelle aventure humaine et nous rapporte son témoignage exclusif.

> lire la suite
Visiter La Rochelle, mais à vos risques et périls le week-end de l'UEPS

27-08-2014

L'université d'été du PS entraîne la fermeture de l'espace aérien de La Rochelle

Jour 2 du gouvernement de clarté au service des Français. Après Najat Vallaud Belkacem, qui s'est mise à nue dès hier soir sur les modalités de report de la rentrée des classes, c'est ce matin le nouveau ministre de la clarté des transports, Alain Vidalies, qui prend la mesure des risques menaçant La Rochelle et sa région à l'approche de la traditionnelle université d'été du Parti Socialiste (UEPS) irresponsable. Nos lecteurs se souviennent que l'édition 2013 s'était déroulée sous haute tension et sous protection de la DCA face à la menace des ULM anti-Hollande. Cette année, au contraire, ce sont les aéronefs qui doivent être protégés face aux dangers des combats intenses qui sont attendus ce week-end à La Rochelle. Alain Vidalies applique donc le principe de précaution : "les avions innocents abattus, ça n'arrive pas qu'en Ukraine".

> lire la suite
Deux TGV arrivés aléatoirement à quai
CC Flickr - marsupilami92

26-02-2014

La SNCF lance les trains à horaires aléatoires

Pour sortir de la crise dont l'ex-présidentissime Nicolas Sarkozy est responsable, le mot d'ordre normalo-présidentiel est limpide : "nous devons produire un effort de redressement normal qui fasse retrouver à la France son rang de leader mondialement européen" a déclaré François Hollande, "ce qui suppose des règles mais aussi une capacité d'adaptation aux faits". Les transports ferroviaires sont un cas d'école : "le surinvestissement dans les TGV, aux dépens des petites lignes régionales, n'est plus adapté aux retards comme donc à l'arrivée des trains", annonce Jacques Duchoixlantier, porte-parole de la SNCF, "nous avons donc décidé de lancer un nouveau mode de transport ferroviaire : le train à horaires aléatoires", déclare ce fin communiquant au micro de Charlotte Dubonchoix, notre stagiaire photocopieuse.

> lire la suite
Pour ceux qui n'ont pas encore choisi : des vacances simples, près des Français
CC Flickr - Frédéric BISSON

01-08-2013

François Hollande limite les vacances de ses ministres qui séjourneront dans des lieux symboliques

François Hollande et son gouvernement seront en vacances à partir de vendredi, mais uniquement pour deux semaines au maximum et "prioritairement dans des lieux politiquement symboliques qui démontrent que le gouvernement est toujours au travail", insiste l'Elysée par communiqué de presse. Car le chef de l'Etat a été clair : les ministres devront rester alertes sur leurs dossiers. Ainsi, Marisol Touraine, ministre du redressement de la canicule, qui n'a toujours pas réussi à réguler la température, entre pluies diluviennes en mai et chaleur accablante en juillet, séjournera dans une maison de retraite et "boira régulièrement de l'eau pour montrer l'exemple aux personnes âgées" indique Camille Dubonchoix, son attachée de presse.

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales