@desinfopointcom
credit33.fr
Tourisme grec
CC Flickr - Benjamin Straub

23-02-2015

Des séjours en Grèce à moins de 100 euros grâce à VGE

Vous cherchez une destination de rêve pour vos prochaines vacances ? En maîtrisant votre budget sans bouder votre plaisir ? Very Greek Expenditures propose des séjours à partir de 95 euros la semaine dans une sélection des meilleurs hôtels de Thessalie, du Péloponnèse ou des Cyclades. Trop beau pour être vrai ? VGE a LA solution pour proposer les meilleurs prix pour la Grèce. Fondé par l'ancien président éponyme, Valéry Giscard d'Estaing, VGE est un tour opérator spécialiste de la question grecque qui a construit son business model sur une anticipation fine de la gestion de la crise de la dette.

> lire la suite
La baguette restera française
CC Flickr - Stacy Spensley

25-05-2014

Arnaud Montebourg défend l'économie française contre une tentative d'agression étrangère

Le sémillant ministre de l'Economie, envié par le monde entier pour son volontarisme, a réussi un tour de force en repoussant brillamment une agression infâme contre un opérateur d'importance vitale régionale, en Touraine. Tout commence le 30 avril, quand la compagnie américaine Starbucks annonce le rachat de la boulangerie Suzette à Tours, chef-lieu connu et reconnu d'Indre et Loire. Prévenu aussitôt par les services de la Préfecture locale, le ministre de l'Economie a consacré l'ensemble de son énergie pour défendre la baguette française contre l'avalanche de prévisible de muffins au triple chocolat et noix de pécan.

> lire la suite
Sélection naturelle, un roman capitaliste, aux éditions La Lune sur le toit

07-04-2014
lecture

Sélection naturelle, un roman capitaliste

Disons-le tout de go et sans détour, instruit par de précédentes expériences littéraires moyennement glorieuses, c'est avec une appréhension à peine feinte que le critique littéraire bien désinformé entamait la lecture de "Sélection naturelle", un "roman capitaliste", un soir de tempête aux frontières du marais poitevin, preuve s'il en manquait encore des méfaits du réchauffement climatique et donc de la catastrophe que provoque ledit capitalisme, partout. Et puis, étrangement, ce petit livre a happé le critique bien désinformé. Sans prévenir.

> lire la suite
Les entrepôts du Père Noël, en Laponie
CC Flickr - Romain Cloff

21-12-2013

Les brigades de nuit du Père Noël perdent leur AAA

Un nouveau malheur s'abat sur le monde, un an et demi après la première trompette de l'Apocalypse lors de l'accident électoral dont avait été victime le présidentissime Nicolas Sarkozy. On apprend ce matin que l'agence de notation Bad Mood a décidé d'abaisser la note du Père Noël et plus particulièrement de ses célèbres brigades de nuit sur lesquelles repose l'efficacité légendaire de l'homme en houppelande rouge. Comme l'explique Arthur R.Goodchoice, Xmas Markets Chief Analysis Officer chez Bad Mood, "le Père Noël a trop tardé à engager les réformes structurelles qui s'imposaient face à l'évolution des marchés mondiaux et à la concurrence des pays émergents". Nous avons immédiatement envoyé Charlotte Dubonchoix, notre stagiaire d'investigations, dans l'usine de préparation de l'opération annuelle de livraison des cadeaux conduite par les brigades de nuit du Père Noël.

> lire la suite
L'examen préliminaire du cerveau de Nabilla
CC Flickr - CIHR_IRSC

15-11-2013

Nabilla fait don de son cerveau à Léonarda

L'hôpital Georges Pompidou a réalisé une première mondiale en pratiquant dans la même journée un triple pontage cérébral : ablation quasi-totale du cerveau de Nabilla, implantation d'un neurone artificiel à la jeune a-cervelée et greffe des lobes inutilisés à Léonarda. "Je voulais faire un geste pour la réussite scolaire des filles", a déclaré la nouvelle star, "t'es une fille t'as pas d'cerveau, nan mais allô quoi !" Pour la première partie de l'opération, seules les lobes consacrés au shopping et aux fonctions reproductrices (séduction, exhibition, provocation) ont été conservés. A l'issue, les proches de Nabilla n'ont noté "aucun changement notable dans le comportement de [sa] fille" dont le pépiement verbeux est demeuré d'une oiseuse constance, selon les relevés post-opératoires.

> lire la suite
La croissance, c'est maintenant
CC Flickr - digitizedchaos

14-11-2013

La fin du droit à la pute opposable augmentera la croissance de 0,3 points

Alors que l'onde de choc du manifeste des 343 salauds et de la pétition d'Antoine s'étend sur Facebook et Twitter, le SUCE (Syndicat Unifié des Cireurs de pompes Européens) évalue à 0,3 points l'impact de la pénalisation des clients de la prostitution sur la croissance annuelle du PIB. "Les bénéfices pécuniaires seront multiples", explique Jean-Bernard Dubonchoix, prévisionniste au SUCE, "les caisses de l'Etat grossiront du montant des amendes des clients récalcitrants ainsi que des recettes de TVA supplémentaires sur la consommation de sexe gratuit légal par les reconvertis. Cette manne permettra d'alléger d'autant les mesures d'austérité budgétaire." Une amorce de cercle vertueux verra ainsi le jour.

> lire la suite
faire-simple.gouv.fr

24-09-2013

Faire simple : vers la généralisation des deux bises dans toutes les régions

Après la promesse d'un choc de simplification irresponsable, le gouvernement lançait ce lundi faire-simple.gouv.fr, site participatif consacré au redressement de l'innovation grâce à une "fabrique de solutions" pour des "mesures engagées" au service des citoyens, en particulier dans leurs rapports à l'administration et ses fonctionnaires feignants de gauche. Or, comme le précise Julien Dubonchoix, secrétaire général à la simplification de la complexité, "faire simple", c'est aussi simplifier le quotidien de nos compatriotes. D'où la première idée soumise sur le site participatif : simplifier le nombre de bises échangées pour se dire bonjour.

> lire la suite
Journal de gauche complexée

27-08-2013

Le rédacteur des calembours de Libération débauché par Carambar

"Syrie l'impunité", "Questions sur un massacre", "Marseille cité meurtrie"... voilà maintenant plus d'une semaine qu'aucun calembour n'a égayé la une de Libération au grand dam des lecteurs les plus fidèles du journal de la gauche complexée. De quoi éveiller les soupçons de la presse désinformée. Décès du rédacteur ? Odieuse censure au nom du bon goût ? Nouveau plan social ? Déjà, il y a quelques jours, le doute s'était installé avec l'apparition en une d'un déplorable calembour à propos de la médaille d'or du français Teddy Tamgho à l'épreuve de triple saut des championnats du monde d'athlétisme de Moscou : "Teddy Tamgho, bond prince à Moscou".

> lire la suite
Là où le CAC 40 fut sauvé de la perte du triple A

20-11-2012

Le CAC 40 résiste à la perte du triple A grâce à l'industrie du pain au chocolat

En cette journée mondiale de l'enfance, la France doit une fière chandelle au premier défenseur des petits Français de souche dont le pain au chocolat est si souvent menacé par d'irascibles enfants d'origine allogène. Le nouveau présidentissime de l'UMP, Jean-François Copé, élu par une large majorité des militants de l'ex-parti unique, a en effet rassuré les marchés après la perte du triple A de l'agence Moody's qui sanctionne impitoyablement six mois de gestion irresponsable des socialistes arrivés au pouvoir sur un malentendu. Le CAC 40 restait ainsi aujourd'hui insensible à la dégradation de la cotation hexagonale, qui descend à AA1, et cela grâce au dynamisme des valeurs de l'industrie du pain au chocolat et plus généralement de la viennoiserie de souche.

> lire la suite
Jean-François Copé et François Fillon, du temps où ils se parlaient
CC Flickr - UMP Photos

20-11-2012

François Fillon refuse la vice-présidence de l'UMP : Moody's dégrade la note de la France

Nouvelle secousse politique mondiale : François Fillon aurait refusé l'honnête proposition de Jean-François Copé de devenir vice-président de l'UMP et sous-fifrissime. Cette incertitude très anxiogène créée par ce refus inopportun a immédiatement tendu les marchés. Moody's n'a pu contenir sa décision plus longtemps et a décidé de dégradé la note de la France, lui retirant son AAA qu'elle détenait depuis sa première évaluation par l'agence en 1979, année qui avait suivi la victoire rassurante aux législatives de Valéry Giscard D'Estaing, pour être désormais notée un cran en-dessous, à AA1, au motif "que la droite de souche française ne semble pas en mesure de racheter à un bon taux le pouvoir à court terme, ce qui inquiète les investisseurs responsables".

> lire la suite
AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales