Désinformations.com

Nicolas Sarkozy partie civile contre X pour escroquerie à la désinformance

correspondance du Microcosme
publié le 10-01-2010

Versailles - La cour d'Appel de Versailles a autorisé le présidentissime Nicolas Sarkozy à se porter partie civile contre le puissant Sénégalais, Ama M'Bodji, pour escroquerie à la carte bancaire. L'impudent immigré clandestin et les tentaculaires réseaux terroristes islamistes d'Al Qaida, avaient en effet escroqué le présidentissime de la somme de 176,80€, "contribuant de manière significative et odieuse au creusement du déficit budgétaire qui appauvrit le contribuable réfugié fiscal en Suisse", nous a précisé Henri Guaino, co-ministre du gouvernement, en charge de la moralisation de l'usage éthique des deniers publics du présidentissime.

Mais cette décision a d'autres conséquences, bien plus lourdes que le renvoi du clandestin en Afghanistan pour combattre les Talibans. Elle permet au présidentissime de porter plainte contre tout "contrevenant à sa conduite de la désinformation unique et centralisée", indique un communiqué de presse de l'Elysée, qui ajoute "en aucun cas le présidentissime n'a envisagé d'ouvrir la désinformance à la concurrence et aucun texte ne prévoit la libre entreprise en la matière. Le sujet est bien trop grave pour le laisser aux mains avides des spéculateurs inconséquents, et sortir des privilèges régaliens du présidentissime. A ce titre, il convient de pointer le comportement très agaçant de désinformations.com dont les textes sont vivement ressentis comme déloyaux car d'une part de bon goût, et d'autre part désinformant tout azimut, alors que le présindentissime est tenu à son devoir d'admiration à l'égard de Carla Bruni, première dame du monde devant Michelle Obama, et de ses chansons, quoi que notoirement fades ou nulles."

Le Comité central de rédaction a ainsi reçu un courrier signé de maître Jean-Nicolas-Carla Dubonchoix, avocat de la famille Sarkozy-Bruni-Tedeschii, mettant en demeure Désinformations.com de "mettre un terme dans les plus brefs délais au bon goût de ses campagnes francophones de désinformation massive", tout en complimentant le Rédacteur Suprême pour son talent et lui proposant une entrevue de conciliation avec le présidentissime afin d'examiner "les conditions de notre reddition sans condition". En cas de refus, il nous a été notifié que l'équipe de Desinformations.com pourrait "très bien être missionnée à Kaboul pour contribuer à la désinformance locale."

Un peu surpris par les effets présidentiels de la décision de justice de la cour d'appel de Versailles, un très très court instant tentés par l'exaltante aventure afghane, mais pris entre l'exigence éditoriale de citer Katsuni et la nécessaire réaffirmation du droit opposable à la thalassothérapie vierzonnaise, nous avons décidé que le présidentissime Nicolas Sarkozy était un lecteur désinformé comme les autres, ayant droit à la tonalité francophone de bon goût de notre désinformance, sauf à supposer que l'organisation francophone désinformante et la convention européenne de la désinformance soient incompatibles.

#Rédacteur Suprême

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 10-01-2010

Mano Solo est mort : malgré les protestations, Carla Bruni donnera d'immenses concerts à sa mémoire

suivant : 11-01-2010

Vague de froid : la France de la désinformance paralysée

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales