Désinformations.com

Neige : Brice Hortefeux répond au dérapage de Marine Le Pen et dénonce l'occupation de la France par le froid

correspondance du Microcosme
publié le 14-12-2010

Moins d'une semaine après les intempéries qui ont plongé l'Ile-de-France dans la pagaille, les météorologues agitent de nouveau le spectre de l'invasion de la neige. Météo-France annonce donc le retour de son allié intérieur, le grand froid, avec un premier épisode neigeux d'intensité limité demain, et un second plus actif qui surviendra dans la nuit de jeudi à vendredi. L'approche du verglas explique-t-elle le dérapage de Marine Le Pen ? C'est en tout cas l'explication qui prévaut dans les milieux journalistiques bien désinformés.

Image de désolation : la neige à Paris
CC Picasaweb

"Oui, la France va bien subir une invasion et sera occupée par la neige dès jeudi", indique le cabinet de Brice Hortefeux qui conteste donc que "les clans islamistes puissent prier dans la rue : il fera trop froid... Marine Le Pen, d'origine bretonne donc d'une région pluvieuse où il gèle peu, devrait consulter l'hôte de la place Beauvau avant de prendre la parole..."

Les autorités confirment qu'un nouvel épisode tragique de grand froid est à exclure : "notre prière sera exaucée : nos rues ne seront pas occupées mais déblayées... il n'y aura pas de pagaille", assène, martial, le ministre de la haine intérieure Brice Hortefeux. Invité ce matin à nos micro, il a confirmé ses propos concernant l'occupation des rues par la neige, en indiquant qu'il faut admettre qu'il y a "des zones où la loi et le code de la route ne s'appliquent plus, où les policiers ne rentrent plus sans raquette... et il faut les reconquérir".

Le ministre de la haine intérieure prévient aussi que "la religion du ski ou du patin n'autorise pas tout", en rajoutant que ceux qui skient dans la rue accomplissent "un acte politique".

"On ne laisse pas des milices skieuses bloquer les rues", a-t-il scandé, tout en précisant n'être pas "neigophobe" et assurant que "les skieurs de bonne foi savent que je les défend, que je ne fais pas d'amalgames entre ski paisible et skiisme provocateur... mais je mets en garde Météo France et tout autre allié de la neige : toute collaboration avec l'ennemi sera sévèrement réprimé".

Répondant ainsi sans concession à Marine Le Pen, fille de l'ex-candidat dictateur, elle-même candidate à la dictature, Brice Hortefeux recadre ainsi le débat. "Je ne laisserai jamais dire que les moniteurs de ski sont laxistes. C'est totalement faux. Ils effectuent leur travail avec sérieux et responsabilité", a nuancé le ministre de la haine intérieure.

#neige | #Brice Hortefeux | #Marine Le Pen

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 13-12-2010

Enculer les mouches en décembre, un crime contre la biodiversité

suivant : 14-12-2010

Brice Hortefeux demande une réforme du statut pénal du policier

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales