Désinformations.com

Appel des 47 : les palmes renvoyées seront offertes aux immigrés tunisiens de Lampedusa

correspondance du Médoc
publié le 15-02-2011

Le gouvernement, dans la tourmente depuis plusieurs semaines à cause de divers scandales provoquées par les suppôts de l’opposition socialo-bolchévique irresponsable, a enfin de bonnes nouvelles à annoncer. Tout ne semblait pourtant pas encore gagné ce matin. Heureusement, l'annonce conjointe de deux informations a priori indépendantes l'une de l'autre mais propres à créer de nouvelles polémiques, s'est transformée, par la grâce de l'à propos de nos ministres, en un fabuleux conte de fées.

Palmes académiques
CC Wikimedia

Ce matin, le ministre de la haine intérieure, Brice Hortefeux, rappelait que la France ne pouvait se permettre d'accueillir tous les tunisiens réfugiés sur l'île italienne de Lampedusa. "De deux choses l'une : soit ce sont des démocrates qui veulent contaminer notre pays, et il est hors de question d'exposer la population française à cette idéologie marxo-léniniste après avoir œuvré pendant près de quatre ans pour l'extirper de notre beau pays. Soit ils fuient la démocratie et ils risquent de donner à notre électorat une image bien pathétique du totalitarisme", expliquait le très pédagogue ministre à notre correspondant bien désinformé. La situation, on le voit, était tendue sur le plan intérieur comme sur le plan diplomatique, et l'on craignait en haut lieu de voir Brice Hortefeux s'empêtrer dans une crise durable.

Cet après-midi, une dépêche de l'AFP annonçait la parution chez nos confrères de Charlie Hebdo de "l'Appel des 47". Comme son nom l’indique, il est signé de fonctionnaires de l’éducation nationale du Lot-et-Garonne qui ont décidé de renvoyer à Luc Chatel leurs Palmes académique, plus haute distinction du ministère de la déséducation nationale, afin de protester contre les suppressions de postes. Une action symbolique, certes, mais embarrassante pour le ministre par ailleurs occupé à rechercher un responsable après la chute fatale dans un établissement scolaire de Brest d'un élève qui glissait sur une rampe d'escalier. Une affaire dans laquelle, au sommet de leur irresponsabilité, les syndicats dénonçaient l'absence de personnel de surveillance. Pendant ce temps, Luc Chatel recherchait personnellement dans les archives départementales du Finistère le nom de l'architecte coupable d'avoir construit un bâtiment sur plusieurs niveaux afin de faire traduire ses héritiers en justice.

Le salut est venu finalement par Rémy Dubonchoix, membre de l'équipe du directeur de cabinet de Luc Chatel. Celui-ci, après que sa souris avait dérapé alors qu'il cliquait pour envoyer aux rectorats un message annonçant la suppression à la rentrée 2013 des cours de français et de mathématiques en sixième – jugés inutiles puisque les élèves ont déjà étudié ces matières en primaire – se trouva par inadvertance devant la page d'accueil de Google news. D'abord étonné de ne pas voir comme à l'accoutumée la courbe de ses actions en bourse, Rémy Dubonchoix eut le regard attiré par une dépêche relatant l'embarras de Brice Hortefeux.

L'idée jaillit alors : il suffisait d’offrir les Palmes académiques reçues aux immigrés tunisiens de Lampedusa pour leur permettre de rentrer à Djerba à la nage. Non seulement les problèmes de Luc Chatel et de Brice Hortefeux se trouvaient réglés, mais en plus le présidentissime Sarkozy pouvait envoyer sans rougir à son ami Silvio Berlusconi la version italienne de la chanson de Trénet "Douce France" chantée par Carla Bruni. Disque inédit accompagné d'un petit mot dans lequel il se réjouissait d'aider matériellement l'Italie dans son combat de pointe en faveur de la protection des frontières européennes de souche.

Un dénouement heureux salué avec emphase par Luc Chatel, émoustillé à l'idée de retrouver les grâces de Nicolas Sarkozy, qui affirmait ce soir : "Je savais bien que j'avais raison, en arrivant à la tête de la déséducation nationale, de m'entourer d'un staff issu des meilleures écoles de commerce !"

#palmes académiques | #Tunisie | #Lampedusa | #Brice Hortefeux | #Luc Chatel

 

Correspondant en Médoc

lire tous ses billets

 

précédent : 15-02-2011

Une nouvelle extrême-onction de Jacques Chirac aura lieu avant son procès

suivant : 15-02-2011

MAM défend ses parents et justifie la réforme des retraites

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales