Désinformations.com

Faut-il tuer le Père Noël ?

correspondance du Microcosme
publié le 15-12-2011

C'est l'esprit de Noël : lumières dans la ville, de préférence rouge et verte, comme celle du terrorisme islamiste, grands magasins hyperbondés, familles sur-énervées par les cris et les caprices de leurs gamins émerveillés par l'abondance des produits garnissant les galeries de ces boutiques, sans oublier l'inévitable sapin qui perd ses épines au bout de deux jours, et les déjeuners et dîners avec la famille qu'on aurait bien aimé ne pas avoir. Noël est objectivement la période la plus déprimante du siècle et du monde.

Achetez votre déguisement de Père Noël sur amazon.fr !

Certes, un avantage existe, soufflé par notre Rédacteur Suprême : "l'avantage, c'est que c'est le dernier Noël : l'année prochaine, avec la fin du monde, tout ça...on en aura fini avec les gamins hurleurs parce qu'ils n'ont pas eu la version 3D de Survival Horror."

"Faut-il en profiter une dernière fois ?", comme le suggère notre correspondante du Mont Blanc. Après avoir consulté l'Inspection Générale des Fioritures (IGF), "il s'avère que certaines lignes budgétaires de fin d'année ne sont pas optimisées et pourraient faire l'objet de redéploiements contribuant au redressement des comptes publics", indique le dernier rapport de la cour des comptes de Noël (CCN), intitulé "Compétences et objectifs du Père Noël : pour une rationalisation de la joie".

La Confrérie des Amateurs de Pepsi Soda Universellement Light et Exquis (CAPSULE), en conflit ouvert avec le père Noël depuis qu'il est sponsorisé par Coca Cola, s'est aussitôt saisie de ce sujet majeur et pose la question, certes sur un ton un peu provocateur, mais légitime en cette période de campagne électorale : "faut-il tuer le père Noël ?". La Confédération Autonome des Mères Poules Inconditionnelles de leurs Nouveaux Gniards (CAMPING) a immédiatement répliqué : "Nos enfants ne nous le pardonneraient pas !" tance Gertrude de la Circonstancielle Dubonchoix, secrétaire générale de CAMPING.

Mais l'analyse des comptes est plus complexe que les réflexes larmoyants de mères ignorants les enjeux budgétaires et politiques de cette difficile décision. "Le Père Noël est à la tête d'un système en faillite", prévient François Fillon, ex-premier éjectable de Matignon, "il faut le recycler si l'on veut tenir la règle d'or et conserver notre triple A".

Claude Guéant, ministre de la haine intérieure et des croisades anti-islamistes est plus radical, tout en donnant dans la finesse qu'on lui connaît : "on tue le père Noël mais après Noël 2011, aux alentours de janvier 2012, juste après la grande période de troc cadeaux pourris contre cadeaux qu'on aurait bien aimés avoir. Aucun enfant n'en saura rien, puisqu'il n'y aura pas de Noël 2012 pour cause de fin du monde..." Comblant un silence déjà approbateur du présidentissime, le ministre de la haine enfonce le clou, crucifiant le père Noël : "il porte une barbe... c'est sans doute un islamiste... ne prenons aucun risque..."

La cellule de crise allait donc achever ses travaux sur cette exigence de sécurité nationale, lorsque Eric Besson, ministre de la trahison haineuse, a souhaité apporter sa contribution : "Peut-on auparavant le torturer sans lui poser de question pour autant ?" demande le ministre du tweet haineux, "j'ai vu ça dans 24 Heures chrono..." Craignant d'être doublé sur son extrême droite, Claude Guéant confirme : "Oui. Les origines turques du Père Noël le rendent suspects du pire. Et n'oublions jamais, jadis, il a débuté sa carrière en déposant des sacs d'or à un père pour qu'il ne vende pas ses filles à un riche seigneur libidineux... cette pratique de la subvention abusive des pseudo arrêts de travail, plutôt que de lancer les jeunes dans l'aventure de l'emploi, déresponsabilise socialement les classes sociales fraudeuses et déqualifiées. Il faut faire un exemple." Dont acte.

De sources bien désinformées, le père Noël serait en fuite au Canada.

#Père Noël | #esprit de Noël | #sapin de Noël | #Claude Guéant | #Eric Besson

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 14-12-2011

Présidentielle 2012 : la règle d'or n'est-elle pas trop chère ?

suivant : 18-12-2011

Hommages à Vaclav Havel : le baclava tchèque en deuil

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales