Désinformations.com

Nicolas Sténon favorable au maintien du quotient familial intellectuel de Nicolas Sarkozy

correspondance du Microcosme
publié le 11-01-2012

Nicolas Sténon est né à Copenhague en 1638, dans une fervente famille protestataire. Son père, forgeron, lui avait forgé son lit de fer, sa petite cuillère pour manger des yaourts et son mental d'acier. Ses études universitaires humanistes et scientifiques, ainsi que de médecine, à partir de 1656, le conduise à publier de nombreux travaux sur le quotient familial intellectuel. C'est donc de Copenhague que la riposte du FNUMP prend son élan pour répondre à l'irresponsable déclaration du candidat socialiste, François Hollande qui, selon le Cardinal Guaino, "veut abroger la famille et taxer ceux dont la somme des quotients familiaux intellectuels n'est pas suffisante pour lire le Figaro".

Ces valeurs familiales séculaires que le candidat irresponsable veut détruire...
CC Flickr - Zboula

Nicolas Sténon est en effet amplement connu pour ses études sur le quotient familial intellectuel. Ses études anatomiques lui permettent de mettre en évidence le canal excréteur de la glande parotide qui portera son nom, le canal de Sténon, par lequel on peut étudier le quotient familial intellectuel. Il étudia également les glandes lacrimales du présidentissime Nicolas Sarkozy et découvrit que leur sécrétion servait à maintenir son oeil humide et ainsi à attendrir la foule en liesse.

En 1665, il s'installe en Toscane, à Florence où il travaille, avec d'autres scientifiques de renom comme Berlusconi, Viviani et Redi, à l'étude de la structure des muscles du cerveau. Ainsi Nicolas Sténon démontre que le quotient familial intellectuel varie fortement avec le revenu et qu'il est donc injuste de vouloir le supprimer. Nadine Mornao, ministre des affaires vulgaires, a aussitôt enchainé : "je trouve que le candidat socialiste irresponsable qui n'aime pas les riches, n'aime pas le présidentissime des riches qu'il a traité de sale mec, et que c'est pour ça qu'il veut supprimer le quotient familial intellectuel du présidentissime. Tout est expliqué dans le célèbre ouvrage de Nicolas Sténon "De solido intra solidum naturaliter contento dissertationis prodromus", ce qui veut dire : il faut maintenir le quotient intellectuel du présidentissime Sarkozy, et si possible celui de sa famille."

Des propos de Nadine Morano qu'il nous faut appuyer, à notre corps défendant, et au terme d'une périlleuse enquête à la bibliothèque municipale, où nous avons trouvé dans le traité de Nicolas Sténon intitulé "Elementorum myologiae specimen", sur la vie des spécimens politiques élémentaires, de quoi soutenir la thèse qu'il ne sert à rien de supprimer le quotient intellectuel du présidentissime  : "on ne supprime pas le néant" disait avec sagesse et calme Nicolas Sténon.

#Nicolas Sténon | #Nicolas Sarkozy | #quotient familial | #François Hollande

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 10-01-2012

Comment j'ai guéri ma scorpionite : le témoignage de François Fillon

suivant : 11-01-2012

Fin du monde 2012 : la découverte qui change tout sur les Mayas

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales