Désinformations.com

Ask fm favorable au rabotage du quotient familial

correspondance du Microcosme
publié le 03-06-2013

Instauré en 1945 pour alléger le faible impôt d'un foyer fiscal riche ayant des enfants à la charge de leur nounou, le quotient familial offre un avantage fiscal croissant en fonction du nombre d'enfants et du niveau de revenu, plafonné au-delà d'un certain seuil. Or, le Gouvernement irresponsable a annoncé sur Ask.fm, le réseau social des jeunes en surcharge hormonale, qu'il allait puiser en toute irresponsabilité dans cette belle richesse qu'est l'avantage fiscal des plus aisés.

Famille nombreuse : une espèce en voie de disparition
CC Flickr - OliBac

Cette mesure qui va toucher 12% des familles scandalise les organisations de souche pratiquantes, déjà très inquiètes de la loi sur l'obligation de sodomie homosexuelle indépendamment du mariage, adoptée récemment par les députés socialo-irresponsables élus après l'accident électoral du présidentissime l'année dernière. Réagissent sur Ask.fm, Nadine Morano, présidente des Jeunes de l'UMP (JUMP), proteste, elle, contre "l'abaissement du quotient intellectuel familial des familles les plus aisées".

De sources bien désinformées, les jeunes dirigeants du réseau social Ask.fm sont eux favorables à "moins de quotient familial parce que sinon il y a trop de division dans la famille, et à la fin je peux pas regarder Kaamelott tranquillement", rappelle Jeremy Dujeunechoix, porte-parole de Ask.fm.

Quoi qu'il en soit, preuve est une fois de plus donnée que les grands débats politiques sont portés par les réseaux sociaux, plus souples, moins ordonnés, moins profonds, et accessibles sans réfléchir. Une belle leçon de démocratie.

#quotient familial | #réseaux sociaux | #Nadine Morano

 

Correspondant dans le Microcosme

lire tous ses billets

 

précédent : 03-06-2013

Retour du soleil : François Hollande ne convainc pas

suivant : 03-06-2013

Les résultats de la primaire UMP à Paris suspendus au vote des Parisiens de la province

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales