Désinformations.com

Tour de France 2013 : les spectateurs pourront se doper, eux aussi

du Rédacteur Suprême
publié le 25-06-2013

A l'approche du départ, sur l'île de Beauté, du Tour de France 2013, les scandales se succèdent sur des cas anciens de dopage qui jettent le trouble dans les milieux sportifs et télévisuels. Après les aveux de Jan Ullrich, vainqueur de la Grande Boucle 1997, qui reconnaît s'être dopé, "pour favoriser l'égalité des chances" comme le prouve le fait qu'il n'a gagné qu'une fois, c'est aujourd'hui Laurent Jalabert, sprinteur reconverti grimpeur "sans en être informé", qui défraie la chronique. Soupçonné de dopage à l'EPO sur le Tour de France 1998, "Jaja" renonce à son poste de commentateur du Tour à la télé. A ce rythme, il n'y aura plus de cyclistes et les spectateurs resteront abandonnés au bord des routes ou devant leurs téléviseurs. Ils pourraient aussi être autorisés à se doper "pour favoriser l'égalité des amoureux de la petite reine".

Et il n'est pas dopé, celui-ci, peut-être ?
CC Flickr - Joe Shlabotnik

Selon Jean-Raoul Dubonchoix, porte-parole de l'amicale internationale des fans du Tour de France, le dopage des spectateurs est devenu "une nécessité d'ordre public", alors que, selon lui, "les spectateurs sont les dindons de la farce" puisque, selon les statistiques de l'UCI, ce sont finalement les seuls qui ne se dopent jamais. "On a applaudi des générations de cyclistes, Richard Virenque, Lance Armstrong, Alberto Contador, Bjarne Riis... tous dopés plus ou moins à l'insu de leur plein gré", se lamente Jean-Raoul Dubonchoix, qui ajoute : "et maintenant, même les commentateurs comme Jalabert sont dopés !" Selon le porte-parole de l'amiable des fans du Tour de France, "c'est une charge émotionnelle très forte pour nous de supporter ces champions qui peuvent disparaître du jour au lendemain, voyez Floyd Landis par exemple, mais visiblement tout le monde s'en fout de notre souffrance".

Au nom de tous les fans du Tour de France, Jean-Raoul Dubonchoix est prêt aux actions les plus spectaculaires. Il a demandé une audience à François Hollande : "il a promis que, lui président, il lutterait au quotidien contre les injustices", justifie JR.Dubonchoix, "c'est l'heure de tenir les promesses !" La rencontre aura lieu ce soir et, selon nos sources bien désinformées proches de l'Elysée, le président socialiste de synthèse accepterait le principe d'un dopage "au Ricard". Le conseil des ministres discutera dès demain des dispositions à prendre pour aménager la loi Evin en ce sens.

Si les attentes de Jean-Raoul Dubonchoix ne sont pas satisfaites, il promet des manifestations"le dopage pour tous" à chaque étape de l'édition 2013 du Tour de France.

#Tour de France 2013 | #dopage | #Laurent Jalabert | #Jan Ullrich | #EPO

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 25-06-2013

Antoni Gaudi considérait que l'architecture française était réactionnaire

suivant : 26-06-2013

Résultats de l'Euromillions : Bernard Tapie porte plainte

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales