Désinformations.com

Premiers succès de la doctrine du désarmement préventif

correspondance de Saint Soluteur les Turins
publié le 12-03-2003

Comme tout le monde le sait, les guerres sont dangereuses, meurtrières, à la fois pour les civils et les soldats des pays envahis que pour les envahisseurs. Le département de la défense du gouvernement américain, depuis longtemps préoccupé par ce problème, a développé une nouvelle doctrine stratégique destinée à résoudre ce problème sans diminuer pour autant l'efficacité des interventions militaires.

Arme de destruction massive

Première constatation : les guerres sont meurtrières car les pays attaqués se défendent. Si ils ne se défendaient pas, il seraient rapidement occupés. En cas d'occupation par une puissance non démocratique, des crimes peuvent se produire, mais ce sont des crimes contre l'Humanité, ils ne sont pas spécifiquement le fait des militaires, tout le monde peut y participer. Si la puissance occupante est démocratique, il n'y a pas de crime "majeur" lié à l'occupation.

Seconde constatation : une invasion peut être nécessaire. Elle peut libérer un pays d'un dictateur (même si il est un ancien allié), ré-instaurer l'espoir (Restore Hope), renouveler des alliances géostratégiques (Restore Geostrategic Hope).

Solution : Le moyen d'opérer une nécessaire invasion sans faire de dégâts majeurs est de désarmer l'adversaire AVANT l'invasion. C'est la doctrine du "désarmement préventif", lui même préliminaire à la "guerre préventive". Le pays envahi ne pouvant se défendre, l'invasion, rapide et efficace, peut s'accomplir dans un climat beaucoup plus détendu.

Le processus de désarmement est en cours pour l'Irak, grâce à la coopération de l'ONU et de ses inspecteurs. Selon certains "faucons", le principe de désarmement préventif n'a pourtant pas vocation à devenir universel. Les modalités qui permettent sa réussite impliquent d'abord que le pays à désarmer ait accompli une guerre prouvant qu’on ne peut pas le laisser jouer avec des armes de destruction massive, et qu'un traité ait été signé à l'issue de cette guerre.

Notons que l'Irak n'est pas le premier pays à subir un désarmement préventif. En 1918, l'Allemagne a signé un tel traité avec la France, avec assez peu de succès (faute d'une guerre préventive vingt ans plus tard). Au milieu du vingtième siècle, le Japon et l'Allemagne ont signé un traité analogue.

L'Irak se distingue car il est le premier à recevoir la promesse qu'il sera envahi dès que le désarmement sera achevé, alors que dans les cas précédents les pays désarmés recevaient la promesse inverse.

Le progrès humain n'a donc aucune limite, "la plus vieille démocratie du monde" peut se féliciter à juste titre d'y contribuer.

#désarmement | #arme de destruction massive

 

Correspondant à Saint Soluteur les Turins

lire tous ses billets

 

précédent : 11-03-2003

Dieu annonce une pénurie de jeunes vierges

suivant : 13-03-2003

The Legend of Zelda, The Wind Waker ne sera pas livré en France

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2018 | à propos des cookies | mentions légales