Désinformations.com

La culture de l'oursin corse de tradition est menacée

du Rédacteur Suprême
publié le 11-01-2004

L'île de Beauté vit depuis quelques jours au rythme des nouvelles angoissantes concernant la culture traditionnelle de l'oursin dont la pérennité pourrait être remise en cause par deux fléaux venus du continent, liés à l'exploration de l'espace intergalactique et au voile islamique. C'est en premier lieu l'installation récente d'un détecteur de neutrinos dans les profondeurs de la Méditerranée, "tout près des eaux territoriales corses", comme le précise un élu de l'assemblée régionale, qui inquiète les producteurs d'oursin.

Oursin corse menacé
CC Wikimedia

Cet équipement scientifique européen installé "sans concertation avec le peuple corse", sous couvert d'explorer l'espace intergalactique, sera une source de radiations qui ne manquera pas de perturber le fragile écosystème dans lequel évolue l'animal échinoderme des fonds marins au large de Bonifacio.

La culture traditionnelle de l'oursin corse est aussi menacée, en surface, par la dramatisation du conflit sur le port du voile islamique. En effet, historiquement, la culture de l'oursin est venue en Corse dans les années qui ont suivi la chute d'Abd El Kader, quand des émigrés corses ont découvert cette tradition profondément ancrée dans la région oranaise. Or, depuis le milieu du 19ème siècle, ce sont les femmes qui travaillent à la préparation de l'oursin de culture, réalisant en particulier le "calibrage", c'est-à-dire la sélection manuelle des échinoïdes. "La femme musulmane n'a pas son égale pour calibrer les oursins", nous a expliqué Dominique Dubonchoisselli, Président du SPOC (Syndicat des Producteurs de l'Oursin Corse), qui a obtenu récemment sa présence comme condition d'obtention du Label Rouge "Oursin corse calibré par une musulmane".

La polémique sur le port du voile a bien entendu connu un très fort écho dans l'île de Beauté où la grande loi sur la laïcité promise par "le président du continent" est vécue comme une "provocation" et, selon Dominique Dubonchoisselli, une "menace réelle" sur la production de l'oursin corse. "Interdire le port du voile à nos meilleures calibreuses", explique ce dernier, "c'est leur interdire de travailler et donc condamner notre production labellisée".

Malgré la médiation de musulmans modérés venus expressément de la région oranaise pour tenter d'apaiser les esprits, pour l'instant sans succès, l'incertitude est à son comble dans la région de Bonifacio où le SPOC multiplie les manifestations pour attirer l'attention des continentaux et réclamer une "exception corse de la laïcité", au nom de la sauvegarde de l'emploi et de l'identité de l'oursin.

Jean-Pierre Raffarin a fait part de sa "préoccupance" après avoir reçu une délégation du SPOC et promis "une grande loi pour la sauvegarde de la culture traditionnelle de l'oursin corse, dans la respectance de la recherche scientifique européenne sur l'espace intergalactique et l'adaptance de la laïcité moderne voulue par la République continentale".

#oursin | #Corse | #tradition | #neutrino | #Méditerranée

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

précédent : 11-01-2004

Entretiens annuels d'évaluation et d'objectifs : les salariés se préparent dans l'inquiétude

suivant : 12-01-2004

Sécurité routière : prochaine abolition de la voie de droite sur les autoroutes

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales