Désinformations.com

Les annonces d'Edouard Philippe ramènent le calme et la paix civile

du Rédacteur Suprême
publié le 07-01-2019

La France respire à nouveau, les commerçants sont soulagés à l'approche des soldes et les policiers et gendarmes vont enfin pouvoir se reposer. Le premier esclave d'Emmanuel Macron était de corvée de 20h pour exposer les nouvelles mesures mêlant harmonieusement répression des casseurs et respect des revendications légitimes des gilets jaunes. Dans un discours d'une grande fermeté, Edouard Philippe a instantanément rétabli la paix civile et la fraternité. Les derniers ronds-points ont été évacués en fin de soirée. Il n'y aura pas d'acte IX.

Edouard Philippe rétablissant la paix civile

crédit : TF1

"L'ordre est enfin de retour", se réjouit Etienne Dubonchoix, leader d'une mouvance de gilets jaunes qui en appelait à l'armée avant Noël et se retrouve, ce soir, avec "un vrai chef de guerre qui arme enfin la France contre les menaces".

Le fichage des manifestants annoncé par Matignon est, selon Etienne Dubonchoix, "la réponse la mieux adaptée aux enjeux". De même que le durcissement des sanctions en cas de manifestation non déclarée : "c'était devenu n'importe quoi, il était temps de remettre de l'ordre dans les rues et sur les ronds-points".

De même, la dissuasion ultime de la transformation de l'amende pour port de cagoule en délit "fera réfléchir les petits cons qui n'ont pas le courage de chanter l'hymne de la quenelle à visage découvert", se félicite Eric Dubonchoix, un autre leader d'une autre mouvance de gilets jaunes.

Quant à l'obligation faite aux casseurs de réparer eux-mêmes les dégâts qu'ils auront causés, "c'est bien fait pour eux !", s'exclame Jacline Dubonchoix, elle aussi leader d'une mouvance de gilets jaunes. Celle-ci reconnaît que "la menace est forte et donne à réfléchir".

Enfin, toutes mouvances confondues, la grande famille Dubonchoix des gilets jaunes salue le volet social des annonces du gouvernement. En effet, contrairement à ce que prétendent certains Cassandre jeteurs d'huile sur le feu, Edouard Philippe n'a pas oublié ce soir les Françaises et les Français qui ont du mal à joindre les deux bouts : la défiscalisation des cagnottes de soutien aux gilets jaunes, telle celle organisée pour la défense du boxeur de la passerelle Léopold Sédar-Senghor qui a atteint 75.000 euros à l'heure où nous mettons en ligne. "C'est une très bonne mesure pour le pouvoir d'achat des gens", analyse Jacline Dubonchoix, "puisqu'en donnant 10€ ils en recevront 30€ sur leur prime d'activité".

Autant de bonnes raisons pour libérer les ronds-points et remettre la France au travail. Une grande victoire pour le gouvernement plus particulièrement pour Edouard Philippe qui démontre ce soir qu'il n'est pas un obscur satellite de Jupiter mais bien le leader charismatique dont le pays avait tant besoin.

 

#Edouard Philippe | #gilets jaunes

 

Rédacteur Suprême

lire tous ses billets

 

le billet d'avant, le 06-01-2019

Interview à bicyclette...

le billet d'après, le 12-01-2019

Emmanuel Macron publiera lundi les conclusions du grand débat et ses prévisions pour l'horoscope 2019

AUCUNE REPRODUCTION DE CE SITE N'EST AUTORISEE SANS L'ACCORD PREALABLE DU REDACTEUR SUPREME
© Désinformations.com | web-journal satirique 1999-2019 | à propos des cookies | mentions légales